Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un jeune couple meurt en pleine lune de miel dans des conditions dramatiques

Publié par Elodie GD le 12 Sep 2023 à 20:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le séisme qui a ravagé le Maroc, ce 8 septembre, a fait près de 3 000 morts. Parmi eux, deux jeunes Français partis en voyage de noces dans le pays.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Ayem Nour bientôt expulsée du territoire ? La situation se complique

Un jeune couple retrouvé dans les décombres

Ils avaient 22 et 26 ans. Younass Boukhtam et Samira Ghanmi ont vu les choses en grand pour leur mariage, c’est pourquoi ils ont choisi Marrakech pour célébrer leur union.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Une fois les festivités terminées, le jeune couple, qui habitait à Meaux, prolonge son séjour dans le pays afin de profiter d’une lune de miel de rêve. Seulement voilà, rien ne pouvait prévoir qu’il se trouverait au cœur d’un terrible drame.

Younass et Samira, comme des milliers de Marocains, ont péri suite au tremblement de terre qui a secoué le pays vendredi soir.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Milla Jasmine : son fils adopté au Maroc ? Elle met les choses au clair

« Je suis encore sous le choc »

Le Parisien rapporte : « Le téléphone de Samira a été géolocalisé samedi sur un site proche de Marrakech où il ne restait que des débris de constructions. Les corps des deux jeunes mariés ont été sortis des décombres quelques heures plus tard » .

La suite après cette publicité

Ce 11 septembre ont eu lieu les obsèques du jeune couple. Elles se tenaient au Maroc, d’où les deux jeunes étaient originaires.

Restés à Meaux, leurs amis ne réalisent toujours pas. « Depuis l’annonce, on est passé par toutes les phases : le déni, la colère, l’incompréhension. Ils étaient tous les deux très investis dans la vie de la mosquée. J’étais plus proche de Samira qui avait toujours le sourire. Elle participait, à mes côtés, aux animations du pôle femmes de la mosquée. Elle s’occupait souvent de la préparation des pâtisseries. Elle avait une certaine aura. Samira avait la confiance des adolescents de l’association, qui l’écoutaient » , rapporte Zeynab, une proche de la jeune femme.

Même son de cloche chez les amis de Younass : « C’était mon ami d’enfance, j’ai grandi avec lui. Nos familles se connaissent. Il était généreux et faisait beaucoup de dons aux associations. Dans notre groupe d’amis, il était à la fois le calme et le comique. C’est dur, parce que j’ai énormément de souvenirs de lui. Je suis encore sous le choc » , a confié l’un d’entre eux au Parisien.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Jamel Debbouze hué par la communauté Marocaine à Marrakech…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.