Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un enfant de 14 ans enfermé et affamé par sa mère depuis sa naissance

Publié par Elodie GD le 19 Mai 2023 à 21:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Admis à l’hôpital de Rennes dans un état préoccupant, un adolescent de 14 ans a attiré l’attention du personnel du service pédiatrique. Après quelques recherches, ils ont découvert l’horreur qu’il vivait au quotidien…

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : « Des couches non changées, des enfants oubliés sur les toilettes, privés de sieste » : ces témoignages de maltraitance dans les crèches font froid dans le dos

Un adolescent dans un état inquiétant

L’histoire de cet adolescent fait froid dans le dos. En juillet 2022, un jeune de 14 ans est admis à l’hôpital après avoir fait un malaise. Seulement voilà, son état de santé global inquiète le personnel pédiatrique. En effet, il ne pèse que 25 kilos, soit la moitié du poids moyen pour un adolescent de son âge.

La suite après cette publicité

Autre élément : le jeune homme présente des difficultés de langage dues à un déficit intellectuel. Il est immédiatement pris en charge par l’UADEP (unité d’accueil pédiatrique des enfants en dangers), et le personnel pédiatrique, préoccupé, fait un signalement judiciaire.

>> A lire aussi : Un enfant retiré à ses parents pour maltraitance alors qu’il souffrait d’une maladie rare !

La suite après cette publicité

La mère placée en garde à vue

Et la justice ne perd pas de temps. Dès le mois de juillet, l’adolescent est placé auprès de l’aide sociale à l’enfance. Philippe Astruc, procureur de Rennes, explique : « L’enfant a été placé depuis le 2 juillet 2022 auprès de l’aide sociale à l’enfance et sa situation est suivie par le juge des enfants ».

Sa mère, une femme de 48 ans, a été placée en garde à vue le 15 mai dernier. « Elle sera convoquée devant le tribunal correctionnel de Rennes pour répondre de faits de soustraction par un parent à ses obligations légales compromettant la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation de son enfant, et privation de soins ou d’aliments compromettant la santé d’un mineur de moins de 15 ans par ascendant ou personne ayant autorité« , rapporte le procureur à Ouest-France. « Dans l’attente de l’audience, elle sera placée sous contrôle judiciaire », conclut-il.

La suite après cette publicité

Pour les faits dont elle est soupçonnée, la mère de l’adolescent risque jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

>> A lire aussi : « Vous m’avez touchée en plein cœur » : accusée de maltraitance et de racisme envers sa fille, Anaïs Camizuli prend la parole