Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Arnaque au supermarché : elles se font rembourser 60% de leurs courses au drive pendant un an

Publié par Quentin VIALLE le 23 Mai 2021 à 5:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il fallait oser ! Pendant plus d’un an, deux soeurs jumelles sont parvenues à se faire rembourser une grande partie de leurs courses dans un drive de supermarché. Elles seront jugées en juin prochain.

La suite après cette publicité

Des courses au drive remboursées de 60% pendant plus d’un an !

La suite aprés cette video

Depuis le début des confinements, les courses au drive sont en plein boom… et les arnaques aussi. Pendant près de 15 mois, deux soeurs jumelles âgées de 28 ans ont mis en place un véritable stratagème pour se faire rembourser une grande partie de leurs courses, dans un drive de supermarché situé à Toulouse. Pour ne pas se faire attraper, ces deux jeunes femmes avaient créé près de 120 boîtes mail et utilisaient une dizaine de cartes bancaires. Après avoir récupéré leurs courses dans ce drive, ces dernières envoyaient une réclamation par mail indiquant qu’il manquait un produit ou que quelque chose ne correspondait pas. Elles se faisaient ainsi rembourser. Au total, près de 2300 euros ont été remboursés sur 3800 de dépenses. Malheureusement pour elles, la direction du supermarché a fini par avoir de gros doutes, et a décidé de déposer plainte en mars dernier.

Elles se font rembourser 60% de leurs courses au drive d'un supermarché pendant 1 an

>>> A lire aussi : Une nouvelle arnaque cible les clients de supermarchés… Attention si vous payez par chèque !

La suite après cette publicité

Interpellées par la police

Grâce au dépôt de plainte du supermarché, les enquêteurs de la sûreté urbaine Rive gauche sont finalement parvenus à remonter jusqu’aux deux sœurs jumelles. Convoquées ce mardi 18 mai 2021 au commissariat de Toulouse, elles ont reconnu les faits en indiquant qu’elle avaient agi à cause de problèmes financiers. Elles seront ainsi jugées le 16 juin prochain pour escroquerie. Voilà qui pourrait coûter cher…

>>> A lire aussi : Des sangliers volent les courses d’une femme à la sortie d’un supermarché (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.