Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Musique

« Je ne fais pas de la p*rnographie » : Au bord des larmes, Bilal Hassani sort du silence après l’annulation de son concert dans une église (vidéo)

Publié par Léa Lecuyer le 06 Avr 2023 à 12:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans l’obligation d’annuler son concert dans une église désacralisée, Bilal Hassani s’exprime face aux menaces de mouvances catholiques et traditionalistes à son encontre et à celui de son public. Ce mercredi 5 avril, sur le plateau de C à vous, ce dernier peine à terminer l’interview, envahi par l’émotion.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Bilal Hassani dévoile sa nuit torride avec un acteur de film pour adultes (vidéo)

Un contexte « inquiétant, surtout pour son public »

« On avait ce concert complet… et ça a été gâché encore une fois ! », voilà un terrible constat fait par Bilal Hassani, ce mercredi 5 avril. Alors invité dans l’émission C à vous, l’artiste qui joue avec les codes de genre était venu pour évoquer devant Anne-Elisabeth Lemoine, l’annulation de son concert dans une église désacralisée de Metz qui devait se déroulait le même jour.

La suite après cette publicité

Visiblement habitué à de telles situations, celle-ci paraît pourtant bien plus critique à en croire ce que dévoile le chanteur. « Alors qu’on n’y célèbre plus la messe depuis 500 ans, ce lieu est devenu une salle de concert. Cependant, votre présence gênait malgré tout au point d’avoir été la cible de menaces émanant de mouvances catholiques et d’extrême-droite », a notamment rappelé l’animatrice de l’émission.

Et bien que l’interprète de Roi était censé faire salle comble, il a cependant dû prendre la lourde décision de ne pas faire cette représentation pour une question de sécurité.

« Ils n’avaient pas envie que je monte sur scène. Au début, je voulais aller au bout et faire ce concert. Il m’est arrivé plusieurs fois de recevoir des menaces, mais j’ai toujours fait en sorte d’être courageux. Mais là, c’était inquiétant, surtout pour mon public ». Et cette frayeur peut très bien se comprendre puisque qu’un rassemblement était prévu devant la salle et autour de la ville.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Bilal Hassani accusé d’avoir eu recours à la chirurgie esthétique ? Il avoue tout !

"Je ne fais pas de performances pornographiques" : Bilal Hassani sort du silence sur l'annulation de son concert dans une église
Capture d’écran – C à vous

Bilal Hassani victime d’homophobie

La suite après cette publicité

Alors qu’il était accusé de faire de la « pornographie » par les mouvances catholiques et traditionalistes locales, Bilal Hassani réfute cette critique. « Je ne fais pas de la pornographie, je fais du chant, de la musique, je chante et je danse sur scène et ça depuis toujours », explique-t-il à Anne-Elisabeth Lemoine.

La journaliste n’a d’ailleurs pas hésité à rebondir sur le sujet en affirmant que l’on assistait à de « l’homophobie pure et simple ». Elle s’est ensuite inquiétée des sentiments de l’artiste sur cette triste expérience. « Ça ne vous décourage pas d’être la cible d’autant de menaces homophobes ? », poursuit-elle.

Accompagné de trémolos dans la voix Bilal Hassani a alors répondu avec beaucoup de franchise. « Un petit peu… Je commence à être un tout petit peu fatigué. Ça fait quatre ans que je suis exposé, je reste un être humain, ça fait beaucoup à porter sur mes épaules », a-t-il avoué. Bien qu’il soit conscient d’être l’un des représentants de la communauté LGBTQ+, il conclut : « Je ne m’attendais pas à ce que ma carrière ressemble à ça ».

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Ça me hante » : Bilal Hassani se livre sur le viol dont il a été victime

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.