Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« C’est chiant » : Adriana Karembeu dévoile une des grandes difficultés de son quotidien (vidéo)

Publié par Elodie GD le 31 Mai 2023 à 18:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce n’est désormais plus un secret : Adriana Karembeu est Haut Potentiel Intellectuel (HPI). Et si c’est un diagnostic très prisé aujourd’hui, la condition des personnes HPI n’est pas facile au quotidien. Elle s’est confiée sur le sujet dans C à vous.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : HPI : Ces signes qui peuvent indiquer que vous faites partie des adultes à haut potentiel intellectuel !

Les confidences d’Adriana Karembeu, HPI

Être HPI n’est pas toujours facile. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Adriana Karembeu sur le plateau de C à vous. D’ordinaire très discrète sur sa vie privée, elle s’est livrée à cœur ouvert sur sa condition en tant que personne HPI.

La suite après cette publicité

C’est en 2014 que la jolie blonde, qui serait de nouveau en couple, a été diagnostiquée. Elle participait alors à l’émission Les pouvoirs extraordinaires du corps humain en compagnie de Michel Cymes.

Les praticiens sollicités au cours de l’émission avaient alors établi que le QI d’Adriana Karembeu était compris entre 115 et 130.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Margaux, haut potentiel et hypersensible, elle se confie sur son quotidien et donne de précieux conseils (vidéo)

« C’est compliqué »

Consciente que beaucoup l’envient, celle qui a gardé le nom de son ex a toutefois émis quelques réserves. Lassée de devoir sans cesse prouver sa valeur, elle a expliqué : « Je n’ai pas ce combat. Je faisais mon métier, je le faisais bien et j’étais contente. Même si je n’avais pas ce QI élevé, et alors ? Pourquoi il faut se battre pour toujours prouver quelque chose ? C’est ça qui me dérangeait le plus » .

La suite après cette publicité

Également invité dans l’émission, Jean-Pascal Zadi a laissé échapper : « Ça doit être bien d’être HPI » . Ce à quoi Adriana Karembeu a répliqué : « C’est chiant. Parce que c’est compliqué » . Une affirmation qui fait écho aux difficultés soulevées par Miche Cymes dans l’émission Les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

Lui-même TDAH-HP, c’est-à-dire à la fois hyperactif et haut potentiel, il avait confié : « Je le révèle pour aider les gens. Être HPI, pour beaucoup, c’est être Einstein. Or, c’est aussi autre chose » .

>> A lire aussi : 17 idées reçues auxquelles les hypersensibles doivent faire face (même si elles sont complètement fausses)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.