Brigitte Macron se fait assassiner sur son âge par une célèbre journaliste… ça ne passe pas !

Publié par le le 06 Jan 2021

La campagne de vaccination se poursuit en France. Ce mardi 5 janvier, c’est au micro de RMC qu’Apolline de Malherbe n’a pas mâché ses mots à propos de la Première dame. Elle rappelle que Brigitte Macron “est dans les tranches d’âge” pour se faire vacciner. 

Brigitte Macron Apolline de Malherbe détail reproche

>>> À lire aussi : Brigitte Macron prête à braver l’interdit pour être aux côtés de son époux

Brigitte Macron pointée du doigt par Apolline de Malherbe

Un bon nombre de Français sont encore réticents à l’idée de se faire vacciner contre le Covid-19. De son côté, le gouvernement tente de rassurer les citoyens. Toutefois, aucun membre de l’exécutif n’a prévu de se faire vacciner.

D’après Apolline de Malherbe, il s’agit là d’une grosse erreur. Sur RMC, la journaliste a regretté : “Ce qui manque tout simplement en France, c’est aussi qu’il y ait des fortes personnalités qui décident de se faire vacciner.”

Elle pointe du doigt Brigitte Macron, qui est “dans les tranches d’âge” des personnes à risque. Ainsi, Apolline de Malherbe insiste : “Ça serait formidable, je pense (…) et ça pourrait aussi créer une forme de mouvement.” Alors, elle finit par déplorer que Brigitte Macron “ne montre pas l’exemple”.

>>> À lire aussi : Emmanuel et Brigitte Macron : ce réveillon secret qui fait jazzer !

Une campagne de vaccination au ralenti

La campagne de vaccination est largement pointée du doigt en France, de par sa lenteur. Alors, de nombreux Français déplorent que le couple présidentiel ne se fasse pas vacciner. Dans les colonnes du Parisien, l’écologiste Julien Bayou remarque : “J’ai vu Biden et Obama se faire vacciner et je pense que c’est une très bonne chose”. Il insiste en détaillant que les premiers à recevoir les vaccins sont les “principaux ambassadeurs”.

De son côté, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a justifié son choix de ne pas se faire vacciner. Il souligne également ne pas vouloir recevoir un traitement de faveur. De plus, il a expliqué : “Si je me vaccinais, je ne suis pas certain qu’on ne penserait pas que j’ai boulotté la dose plus utile à une personne fragile, comme je ne suis pas certain que des gens ne viendraient pas me dire que je me suis injecté du sérum physiologique”.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron infidèle ? Cette révélation sur sa relation avec Brigitte

Publié par le le 06 Jan 2021
0