Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Charles Biétry : atteint de la maladie de Charcot, il a programmé son suicide assisté

Publié par FJ le 10 Avr 2023 à 14:36

Charles Biétry, célèbre journaliste sportif, a accordé une interview au magazine L’équipe ce vendredi 7 avril 2023.

Dans celle-ci, il a fait savoir qu‘il était atteint de la maladie de Charcot et que par conséquent, voyant la situation empirer de jour en jour, il a décidé de prendre une grande décision, à savoir programmer son suicide assisté. 

charles bietry maladie charcot suicide assiste

© Capture d’écran BFM TV

>>> À lire aussi : Françoise Hardy malade et prête pour l’euthanasie ? Les tristes révélations de son fils Thomas Dutronc

Charles Biétry prend une grande décision

Charles Biétry a accordé une interview au magazine L’équipe ce vendredi 7 avril 2023. Le journaliste sportif a annoncé qu’il était atteint de la maladie de Charcot. Son état empire chaque jour et alors qu’une issue positive semble peu probable face à cette maladie incurable, l’ancien patron de BeIn âgé de 79 ans, a pris une grande décision.

En effet, dans les colonnes du journal, il a fait savoir qu’il avait programmé son suicide assisté : « On a tout organisé avec ma femme et mes enfants. Je ne veux pas être branché sur une machine pour respirer alors qu’il n’y a plus rien, plus d’avenir. Je ne veux pas souffrir et surtout faire souffrir ma famille (…) Je me suis inscrit en Suisse pour le suicide assisté, tous les papiers sont signés » a-t-il expliqué.

>>> À lire aussi : Attentats de Bruxelles : marquée par l’horreur, elle choisit l’euthanasie pour mettre fin à ses souffrances…

Son suicide assisté programmé

Dans la suite de l’entretien, Charles Biétry a dévoilé comment cela allait se dérouler : « Tu dois prendre toi-même le dernier cachet. Ce geste-là, c’est facile de dire “je vais le faire” quand je suis au bord de la mer à Carnac. Quand on te tend le cachet en te disant que, deux minutes après, tu seras mort, ce n’est pas si simple. Mais, en tout cas, tout est prêt ».

Malgré cette décision, Charles Biétry compte bien vivre au maximum ses derniers instants et tente tant bien que mal de retarder l’échéance : « Pour garder le moral, j’ai besoin du sport. Le jour où je ne pourrai plus faire de vélo, cela ira très vite »

>>> À lire aussi : Mort d’Alain Delon : Son fils Alain-Fabien sort du silence sur l’euthanasie

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.