Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« J’ai été malheureuse » : Malika Ménard revient sur son enfance difficile et évoque ses projets de maternité

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 01 Juin 2023 à 10:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Son enfance n’a pas été des plus joyeuses. Lors d’une interview, Malika Ménard s’est ainsi confiée sur ses désirs de maternité en évoquant ce passé douloureux.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Malika Ménard victime d’un accident de la route : la tête est touchée

Reine de beauté, journaliste, animatrice… Malika Ménard s’affirme, au fil des années, en tant que femme accomplie et épanouie. Devenir Miss France n’est pas une mince affaire. Il faut, entre autres, faire preuve de persévérance. Certes, le physique compte, mais d’autres critères sont également à prendre en considération. Le charisme, l’éloquence, l’assurance… sont tout aussi importants. De toute évidence, celle qui a été victime d’un accident cochait toutes les cases.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la charmante Normande au regard azur n’est cependant pas vraiment sûre d’elle. En effet, elle manque d’estime de soi, du moins à ses débuts. Il faut dire qu’elle n’a pas eu une enfance facile. Au micro d’Emily, dans son podcast The Parents Show, la jeune femme de 35 ans s’est livrée comme jamais auparavant à ce sujet. Elle a aussi fait des confidences sur ses envies de maternité.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

« Il y a eu des manquements dans l’éducation »

Outre le milieu scolaire, le foyer familial est essentiel pour l’épanouissement personnel d’un enfant. Malheureusement, certains peuvent y subir les pires épreuves de leur existence. Malika Ménard en a fait la triste expérience. En effet, elle a été victime d’attouchements sexuels. Une période sombre qui l’a particulièrement traumatisée.

Pour ne rien arranger, la petite fille avait développé un complexe physique à cause de sa mère. « Elle trouvait que j’avais les oreilles décollées, donc il fallait tout le temps mettre des bandeaux… Toute petite hein, genre à 3, 4, 5 ans. Elle m’avait mis ça en tête », avait-elle confié dans le podcast Entre Potes en 2021. Dans The Parents Show, la trentenaire à la chevelure de sirène est aussi revenue sur son enfance difficile.

La suite après cette publicité
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 𝑴𝒂𝒍𝒊𝒌𝒂 𝑴𝒆𝒏𝒂𝒓𝒅 (@malikamenard14)

Face à Emily, Malika Ménard a pointé du doigt les manquements dans son éducation. Selon ses propos, la native de Rennes n’avait pas de figure paternelle pendant des années.

La suite après cette publicité

« J’ai eu une enfance où j’ai été malheureuse. Je considère, et j’ai travaillé beaucoup dessus, qu’il y a eu des manquements dans l’éducation que mes parents m’ont donnée. Déjà mon père, il est parti, il nous a entre guillemets abandonnés pendant cinq ans »

À lire aussi : Malika Menard : les tendres confidences sur son partenaire « en or »

La suite après cette publicité

Malika Ménard se met la pression

C’est un fait, certaines célébrités ne veulent pas d’enfants. C’est notamment le cas de la chanteuse Chimène Badi ou encore de l’actrice Corinne Masiero. Devenir parent est une aventure merveilleuse, mais c’est aussi une grande responsabilité. Il s’agit ainsi d’une décision à ne pas prendre à la légère. Malika Ménard en est bien consciente. Au cours de cet entretien, la trentenaire s’est longuement exprimée à ce sujet. « Déjà je suis quelqu’un de très, très exigeante dans la vie de tous les jours », a-t-il fait savoir. Et d’expliquer :

« (…) ce rôle-là, j’y mets tellement d’importance. J’ai tellement pas envie de décider égoïstement que quelqu’un vienne au monde et de ne pas avoir les moyens de rendre cet enfant heureux. C’est quelque chose où je me suis mis beaucoup de pression et peut-être trop parfois. Il faut que tout soit nickel de franchir ce cap-là. J’ai vraiment des souvenirs d’enfant très, très tristes. Je ne souhaite pas à un enfant (…) J’ai tellement été malheureuse que je me suis, même enfant, tu ne feras jamais ça à un enfant »

La suite après cette publicité

À lire aussi : « N’ayons plus honte » : Malika Ménard fait des confidences intimes sur son hygiène

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.