Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Les 12 coups de midi : révélations chocs sur les coulisses de l’émission « ça n’allait pas du tout »…

Publié par Mia le 03 Nov 2022 à 11:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette fois, nous n’allons pas vous parler de la libération de Christian Quesada, mais d’un autre champion emblématique des 12 coups de midi. Présent durant 153 émissions, Paul El Kharrat est revenu sur le devant de la scène, trois années après son élimination. Apparu à plusieurs reprises à la télévision, l’ex-candidat des 12 coups de midi a notamment profité de ces apparitions pour faire de grosses révélations sur l’émission et surtout sur son présentateur, Jean-Luc Reichmann. Et apparemment, l’ancien candidat ne le porterait pas dans son cœur.

À lire aussi : Les 12 coups de midi : les internautes dégoûtés par un grand changement dans l’émission

Paul El Kharrat serait en froid avec Jean-Luc Reichmann

Après 153 participations aux 12 coups de midi et 691 522 euros de gains, l’ancien candidat atteint du syndrome d’Asperger était un des petits protégés de Jean-Luc Reichmann. Mais, il semblerait que ce ne soit finalement pas vraiment l’amour fou entre les deux hommes. En effet, actuellement, Paul El Kharrat est sociétaire dans les Grosses têtes de Laurent Ruquier. Et lors d’une émission, ce dernier a déclaré être en froid avec le présentateur des 12 coups de midi. « Pourquoi serais-je ami avec Jean-Luc Reichmann ? Cela fait près d’un an qu’on ne s’adresse plus la parole pour toutes sortes de raisons que je ne dévoilerai pas. Je n’ai pas de contacts ni directs, ni privilégiés, avec cet homme », avait-il déclaré.

Un peu plus tard, Paul El Kharrat s’est exprimé auprès de TV Mag, détaillant un peu ses propos. « Je l’apprécie toujours et je ne supporte pas ce qui a été dit dans la presse. Sachant que j’ai été le plus adroit possible face à un journaliste qui l’était beaucoup moins, ou qui n’avait pas forcément à cœur de rétablir un semblant de vérité. Quand bien même, j’aurais des griefs contre quelqu’un, je ne dirais pas les raisons sur un plateau télé. Je ne suis pas ingrat, je ne remets pas en cause le travail que j’ai fait dans le jeu de TF1, et que c’est grâce à ça que j’ai été connu », a souligné Paul El Kharrat.

Paul El Kharrat 12 coups de midi (2)

À lire aussi : Les 12 coups de midi : un candidat obligé de se changer en direct du programme !

12 coups de midi : « il y a des bruits et il faut savoir s’y assujettir »

Néanmoins, il n’y a pas que ça qui chiffonne Paul El Kharrat. Ce 10 octobre, il s’est de nouveau exprimé au sujet des 12 coups de midi. Une déclaration dans laquelle Paul El Kharrat évoque son mauvais souvenir des sélections pour le programme. Alors qu’il évoquait récemment sa vie amoureuse, ce dernier a décidé de balancer sur les mauvaises conditions dans lesquelles sont mis les candidats des 12 coups de midi.

« Au moment où je passe les sélections, ça n’allait pas du tout« , a alors dévoilé Paul El Kharrat tout en restant vague. Après quoi, l’ex-candidat a évoqué les conditions de tournage pendant l’émission. « Il y a les humains qui sont autour et qui gravitent, qui nous environnent. Il y a un public, il y a des lumières, il y a des bruits et il faut savoir s’y assujettir sans broncher« . Pour rappel, ayant le syndrome d’Asperger, l’ex-candidat est plus sensible au bruit que la moyenne. Chose qui n’a visiblement pas été prise en compte par la production pour le mettre à l’aise. Tout est dit.

À lire aussi : Les 12 coups de midi : grosse boulette de Jean-Luc Reichmann au lendemain du décès de la reine Elizabeth II

0