Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Je vois un voile blanc, je ne vois plus personne » : essoufflé, Moundir fait des confidences terribles sur son Covid grave dans TPMP

Publié par FJ le 20 Mai 2021 à 12:02

Moundir était invité sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste ce mercredi 19 mai. L’ancien aventurier a décidé de se confier sur son long combat contre la Covid-19 et sur les lourdes séquelles qu’il garde encore aujourd’hui.

Des confidences glaçantes qui ont ému les téléspectateurs et les chroniqueurs présents autour de la table. Découvrez la séquence dans la vidéo ci-dessous : 

>>> À lire aussi : Moundir au plus mal : nouvelle hospitalisation (vidéo)

Moundir revient de loin

Moundir a eu très peur pour sa vie. Fin mars dernier, l’ancien aventurier de Koh-Lanta ne donnait plus beaucoup de nouvelles sur ses réseaux sociaux. Face à l’inquiétude grandissante de ses fans, sa compagne, Inès avait décidé de prendre la parole. Elle avait alors dévoilé que l’animateur venait de contracter la Covid-19, mais une forme grave.

En effet, après quelques jours à l’hôpital, l’état de santé de Moundir s’est subitement aggravé. Le jeune homme a dû être placé en réanimation. Après cinq jours de coma, le combat n’était pas terminé. Il a ensuite contracté une embolie pulmonaire. Et après plus de 90 jours à jouer avec la mort, Moundir semble désormais tiré d’affaires.

>>> À lire aussi : Moundir gravement atteint de la Covid-19 : il dévoile son examen cardiaque

Ses confidences glaçantes

Il a accepté de venir sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste ce mercredi 19 mai. Face à Cyril Hanouna, le jeune homme est revenu sur ce lourd combat et a fait de glaçantes confidences. Isabelle Morini-Bosc lui demande s’il s’est vu mourir : « Oui, je vois un voile blanc. Je ne vois plus personne. La réanimation c’est soit vous vous en sortez, soit vous y restez. Moi de ce que j’ai vu, il n’y avait pas de personnes âgées, j’ai vu des jeunes de mon âge » déclare-t-il.

« Je peux comprendre que les gens aient besoin de sortir, notamment les étudiants qui souffrent énormément. Mais je peux vous assurer que ce que j’ai eu, c‘est tout sauf une grippe et j’en souffre encore. Et le pire, ce n’est pas le fait d’être en réa, c’est la convalescence qui suit. J’ai eu des douleurs que je ne souhaite pas à mon pire ennemi » conclut-il, essoufflé.

>>> À lire aussi : Moundir touché par la Covid-19 : cette impressionnante transformation physique !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.