Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« J’ai été offert en cadeau » : ce jour où Benjamin Castaldi a demandé 100.000 euros pour être le cadeau d’anniversaire… d’une femme mariée ! (vidéo)

Publié par Lucas Obin le 04 Nov 2022 à 7:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une nouvelle séquence des plus marquantes à laquelle les téléspectateurs de Touche Pas à Mon Poste ont pu assister ! Ce mardi 1er novembre, Benjamin Castaldi s’est retrouvé dans une situation plutôt embarassante quand Gilles Verdez s’est mis à raconter une drôle d’anecdote… sur son passé. Alors qu’il était un animateur à succès sur TF1, le nouveau bras droit de Cyril Hanouna se serait vu proposer la somme de 100.000 euros pour une occasion assez spéciale. Ce passage hilarant est à retrouver dans l’extrait qui suit !

>>> À lire aussi : Benjamin Castaldi en prison ? Arrêté par la police en plein direct (vidéo)

Benjamin Castaldi, une vie bien remplie

S’il y a bien une personne qui a profité de sa jeunesse et de son passé, c’est Benjamin Castaldi. Homme de télévision à succès dans les années 2000, l’actuel chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste a eu un train de vie des plus aisés à une certaine époque. Et pour cause : il était jeune, il était beau et il avait une carrière qui fonctionnait… comme sur des roulettes.

Pour autant, certains événements de sa vie d’antan n’ont jamais fuité. Enfin, presque… Le bourreau de Benjamin Castaldi, ce mardi 1er novembre, s’appelait Gilles Verdez. Et ce dernier s’est chargé de conter une anecdote des plus croustillantes au sujet de son collègue !

>>> À lire aussi : « J’étais un peu nerveux » : Benjamin Castaldi sur le point d’en venir aux mains avec son patron (vidéo)

benjamin castaldi cadeau femme mariee video gilles verdez tpmp

Benjamin Castaldi était plutôt gêné à l’heure de raconter cette anecdote !

Il sert de cadeau vivant

« Au château de Chambord, il avait été booké par un homme marié pour être offert à sa femme », commence ainsi par raconter Gilles Verdez. Visiblement gêné et mis sous pression par Cyril Hanouna, Benjamin Castaldi a fini par tout raconter. « J’ai été offert en cadeau dans une soirée avec des gens pas très habillés. J’ai compris que je devais être gentil avec la dame et comme je suis poli… ».

Autrement dit, Benjamin Castaldi a servi de cadeau vivant à une femme mariée dans une soirée libertine ! Le tout pour la modique somme… de 100.000 euros. Et à la question concernant les agissements du chroniqueur vis-à-vis de cette dame, le principal concerné a répondu qu’il était resté là, devant elle, bien gentiment. Mouais, c’est cela. On a presque envie d’y croire !

>>> À lire aussi : Benjamin Castaldi : cette somme astronomique qu’il a dépensée pour une voiture (vidéo)

0