Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Une ombre, un fantôme » : Les terribles révélations de Michel Drucker sur sa santé

Publié par Gabrielle Nourry le 03 Juil 2023 à 10:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

En mars dernier, Michel Drucker a été opéré une deuxième fois à cœur ouvert. Une opération durant laquelle son pronostic vital a été engagé. L’animateur de 80 ans qui souhaite faire son retour à la télévision, a donné des nouvelles de son état de santé.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Michel Drucker adresse un message depuis l’hôpital : son apparence choque

Michel Drucker donne des nouvelles rassurantes

Alors que l’absence de Michel Drucker inquiétait depuis plusieurs mois, la figure phare de France Télévisions semble aller mieux. Dans une interview publiée ce dimanche 2 juillet dans les colonnes du Parisien, l’animateur a donné de ses nouvelles après sa délicate intervention du cœur.

La suite après cette publicité

Il s’agissait de la deuxième opération à cœur ouvert de l’animateur de 80 ans après celle de 2020. Michel Drucker a dû faire face à une longue convalescence et un important travail de rééducation. Désormais surnommé « l’extraterrestre, Terminator ou le Survivant », l’octogénaire n’est pas près de raccrocher les gants.

En effet, celui qui a fait face à des rumeurs de décès, souhaite être à l’antenne à la rentrée prochaine. Dès le 27 août, Michel Drucker doit reprendre les rênes de Vivement dimanche. À ceux qui espéraient prendre sa place, l’animateur à un message : « Ils vont devoir attendre un peu ».

michel drucker nouvelles
La suite après cette publicité

À lire aussi : Michel Drucker : Ce contrat en or qu’il a refusé

L’animateur a frôlé la mort durant son opération

Si Michel Drucker semble désormais aller mieux, il a vécu des moments très durs qu’il ne risque pas d’oublier. « Je pense que mon pronostic vital a été engagé. On ne me l’a pas dit mais je l’ai deviné. Mon frère Jacques, qui est médecin, m’a dit plus tard que je n’étais pas passé loin… » confie celui qui est apparu très amaigri.

La suite après cette publicité

L’animateur a souvent pensé qu’il ne s’en sortirait pas. « Le soir, je me disais que je ne serais peut-être plus là demain ou la semaine prochaine » se souvient-il. Michel Drucker se rappelle que durant sa convalescence, son pouls est tombé à 30 pulsations, ce qui a contraint les médecins de lui poser un pacemaker.

« Certaines nuits, j’étais tellement KO que je me disais que je ne referais jamais surface. J’étais une ombre, un fantôme. Je ne pouvais pas faire deux mètres à pied. J’ai mis deux mois avant de pouvoir reprendre une douche » raconte Michel Drucker. De mauvais souvenir qui sont désormais loin derrière lui.

À lire aussi : « Je veux mourir » : Michel Drucker fait de lourds aveux