Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« J’ai eu peur » : les confidences poignantes de Frédéric Lopez sur son coming-out

Publié par La rédaction le 29 Nov 2022 à 16:11

C’est un acte qui n’a rien de facile, tant pour la personne la plus lambda que pour celle qui possède une notoriété publique et médiatique importante. Dans le cas de Frédéric Lopez, qui a fait son coming-out il y a plusieurs années, la réflexion a été très longue. Pour autant, s’il a longtemps hésité avant d’afficher publiquement son homosexualité, l’animateur a confié la raison pour laquelle il a réussi à sauter le pas, non sans une peur bleue…

>>> À lire aussi : À 75 ans, cette célébrité fait son coming out

Frédéric Lopez revient sur son coming-out

Cinq années sont passées depuis que Frédéric Lopez s’est assis, face caméra, pour faire son coming-out à la télévision. Si, dans son entourage, nombreux furent ceux à le savoir bien longtemps avant, l’animateur avait décidé de garder son secret à l’antenne. Mais un jour, tout a finalement changé et, dans sa propre émission, il avait décidé de confier son homosexualité devant l’ensemble de ses téléspectateurs.

De cet épisode, Frédéric Lopez garde un souvenir très précis de la peur qui pouvait l’habiter à ce moment si important de sa vie. « J’avais les jambes qui tremblaient […] Je me suis dit que ça pouvait aider. Pendant longtemps, j’ai eu peur de cette homosexualité », a-t-il ainsi expliqué à Ben Névert, un célèbre YouTubeur.

>>> À lire aussi : Peppa Pig : le dessin animé met en scène un couple homosexuel… c’est du jamais vu !

frederic lopez coming-out homosexualite

L’animateur avait publiquement fait son coming-out dans son émission, il y a cinq ans.

Il voulait protéger ses enfants

Dès lors son coming-out effectué, Frédéric Lopez s’est retrouvé confronté à une question récurrente : pourquoi avoir attendu si longtemps ? Pour l’animateur, la raison était toute trouvée : « J’avais peur qu’on se moque de mon fils à l’école. C’est parce qu’il y a des enfants et des adolescents dans ce pays qui se suicident parce qu’ils ressentent ça que j’ai choisi d’en parler ».

Aujourd’hui, Frédéric Lopez est libéré, mais, contre toute attente, il ne souhaite plus parler publiquement de sa sexualité. Pour lui, ce n’est plus un sujet sur lequel revenir, car, tout simplement, son cas personnel n’a rien d’exceptionnel ! Il fallait quand même avoir le courage de l’avouer. Et pour ça : bravo.

>>> À lire aussi : Une mère tente d’empoisonner son fils de 12 ans avec de l’eau de Javel à cause de son homosexualité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.