Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Cette personne très proche d’Emmanuel Macron est au coeur d’une enquête !

Publié par Justine le 06 Mai 2020 à 14:57

En première place concernant les suspicions de conflit d’intérêts à l’Elysée, une plainte contre Alexis Kohler est une nouvelle fois déposée. C’est un dossier qui vient encombrer le gouvernement en pleine crise du Coronavirus et à l’approche du déconfinement.

Alexis Kohler au coeur d'une enquête

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : ces 4 erreurs très graves qui ne sont pas passées inaperçues lors de sa visite dans une école !

Les liens familiaux d’Alexis Kohler

L’association anticorruption et le parquet financier, avaient lancé une enquête en 2018 pour « prise illégale d’intérêt », « trafic d’influence » et de « corruption passive ». Alexis Kohler fait à nouveau l’objet d’une enquête. Cette fois, c’est Anticor qui demande la reprise du dossier concernant les conflits d’intérêts à l’Elysée. Secrétaire général de l’Elysée et bras droit d’Emmanuel Macron, Alexis Kohler a occupé plusieurs postes.

Il a été découvert que le secrétaire général a des liens familiaux avec les dirigeants de MSC Croisière. Fondé et dirigé par la famille Aponte, il s’agit en réalité « des cousins germains de la mère du secrétaire général de l’Elysée » nous apprend L’Express. Embauché par MSC en août 2016 en tant que directeur financier, il travaille à l’Elysée depuis mai 2017. La justice cherche à savoir si ces liens familiaux ont eu un rôle dans le traitement de l’État sur les dossiers MSC.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron atomisé par les siens : « c’est un scandale ! »

Nouvelle enquête sur Alexis Kohler

Le dossier avait été classé sans suite en été 2019 par Eliane Houlette, procureur national financier. À l’époque Alexis Kohler avait écrit une lettre au Président (disponible sur L’Express) pour lui certifier qu’au vu de ses liens familiaux, il ne s’occuperait pas des dossiers MSC et STX.

Anticor a déposé plainte avec constitution de partie civile. Le procureur national financier, Jean-François Bohnert indique que « Le juge d’instruction destinataire de la plainte d’Anticor l’a communiquée le 2 mars 2020 au parquet national financier pour réquisitions. Ces dernières sont en cours de finalisation et seront adressées prochainement au magistrat instructeur ». Après l’ouverture d’une information judiciaire, un ou des juges d’instruction devraient prendre le dossier en main.

>>> À lire aussi : Ce mystérieux SMS révélé qui en dit long sur la situation

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.