Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Attaque nucléaire : le danger se rapproche…

Publié par Fanny Jacob le 26 Oct 2022 à 20:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis début octobre, la menace nucléaire de la part de la Russie se fait de plus en plus présente. Plus le conflit en Ukraine prend de l’ampleur, plus les pays s’allient à l’Ukraine et plus Vladimir Poutine semble prêt à répliquer avec une attaque nucléaire. Et parmi les personnalités politiques les plus inquiètes par cette situation, il y a évidemment Joe Biden, 46e président des États-Unis. Âgé de 79 ans, ce dernier vient justement de s’exprimer sur le sujet, mettant en garde la Russie au passage.

À lire aussi : Bientôt « une guerre mondiale » ? Cette déclaration choc d’Emmanuel Macron

La suite après cette publicité

Joe Bident : « La Russie ferait une erreur immensément grave »

La France, l’Allemagne et les États-Unis ont clairement affiché leur soutien au peuple ukrainien actuellement envahi par la Russie. Une alliance qui ne plait pas du tout à Vladimir Poutine qui menaçait alors les alliés de l’Ukraine de « réponses sévères » . Autrement dit, une menace d’attaque nucléaire très sérieuse. Ainsi, le président américain Joe Biden a décidé de prendre la parole en vue d’une telle attaque. Inquiet face à cette menace de guerre mondiale, ce dernier a tenu à mettre en garde la Russie au travers de ses propos.

La suite après cette vidéo

Joe Biden a notamment a assuré que si la Russie utilisait une arme nucléaire, même tactique, dans ce conflit, cela constituerait une « erreur immensément grave » . Une façon de faire comprendre qu’il y aurait potentiellement de fortes représailles de la part de l’armée de l’OTAN. « La Russie ferait une erreur immensément grave si elle utilisait une arme nucléaire tactique » , a-t-il dit, avec exactitude.

La suite après cette publicité
joe biden attaque nucleaire inquietude russie (1)

À lire aussi : Guerre Nucléaire : Les États-Unis sont-ils vraiment prêts à répliquer ?

Une attaque nucléaire russe sous prétexte d’une frappe ukrainienne ?

Pour remettre les choses dans leur contexte, l’Ukraine était accusée depuis quelques jours de préparer une « bombe sale » destinée à frapper les forces russes. Une attaque initiée par l’Ukraine qui aurait forcément entraîné un raz-de-marée de la part de Vladimir Poutine. Notamment, beaucoup redoutent une attaque nucléaire russe avant que cette « bombe sale » n’éclate.

La suite après cette publicité

Voilà pourquoi Joe Biden a décidé de mettre en garde les Russes, ce mercredi. Lui qui évoquait une « apocalypse nucléaire », il a préféré stopper l’idée de représailles. Cependant, Kiev a complétement démenti les accusations concernant la préparation d’une « bombe sale » , bombe constituée d’explosifs conventionnels entourés de matériaux radioactifs. « Si la Russie faisait usage d’armes nucléaires ou d’une bombe sale, il y aurait des conséquences » , a également déclaré le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder.

À lire aussi : Joe Biden perdu dans les jardins de la Maison Blanche : les images sont inquiétantes (vidéo)