Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Bientôt « une guerre mondiale » ? Cette déclaration choc d’Emmanuel Macron

Publié par Alicia Trotin le 13 Oct 2022 à 13:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 12 octobre, Emmanuel Macron s’est exprimé sur Twitter et lors de son interview sur France 2 face à l’évolution inquiétante du conflit ukrainien. Cela fait maintenant huit mois que Vladimir Poutine a déclaré la guerre à Volodymyr Zelensky. Ce samedi, une attaque a été perpétrée contre le Pont de Crimée, cette nouvelle offensive laisse place à de nombreuses spéculations quant au futur de l’Europe. Voici ce qu’Emmanuel Macron a déclaré dans son interview dans la vidéo ci-dessous.

À lire aussi : Pénurie d’essence : Emmanuel Macron annonce la date du retour à la normale !

Éviter un nouveau conflit mondial

Lors de son interview d’hier soir, le président français n’a pas oublié d’aborder le conflit qui dure dans l’Est de l’Europe. Alors que de nombreuses critiques lui sont adressées sur ses échanges avec Vladimir Poutine, Emmanuel Macron n’a cessé de se justifier. Conserver le contact avec le président russe représente pour le président français un espoir de retrouver la paix.

Emmanuel macron

« A un moment donné, j’espère le plus tôt possible, il faudra que toutes les parties prenantes reviennent à une table de discussions » .

Emmanuel Macron

Pourtant, actuellement, toutes discussions ou négociations restent inenvisageables. Le dirigeant de l’Ukraine tient à récupérer l’intégralité du Donbass ainsi que de la Crimée, tout en conservant l’honneur de son pays. Ces réclamations s’opposent aux menaces de Vladimir Poutine, qui avait assuré qu’il ne reculerait devant rien.

À lire aussi : Bombardements en Ukraine : ce journaliste se met à l’abri en plein direct (vidéo)

Une troisième guerre mondiale à l’horizon

Le plus inquiétant dans ce conflit, c’est le risque d’attaque nucléaire. Vladimir Poutine ne s’est pas privé de rappeler qu’il possédait ce type d’armes, mettant en tension une bonne partie de l’Europe. Néanmoins, cette menace n’empêche pas Emmanuel Macron de garder l’espoir de mettre fin à cette guerre. Il l’a clairement exprimé sur Twitter, mais aussi dans son interview de ce mercredi soir sur France 2.

Olivier Kempf, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique, a, lui aussi, donné quelques explications sur ce conflit.

« Les Européens et les Américains apportent un soutien assez direct à l’Ukraine, mais ne veulent pas s’engager sur le terrain, de peur d’entrer dans une escalade. (…) On ne veut surtout pas entrer dans des affrontements directs entre puissances nucléaires » .

Olivier Kemps pour Ouest-France

Il a également rappelé que c’était pour cette même raison que la guerre froide avait créé d’énormes tensions, or Vladimir Poutine a déjà menacé d’utiliser l’arme nucléaire, une possibilité très inquiétante.

À lire aussi : Poutine : révélation choc sur la Guerre en Ukraine

0