Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Lors de l’adoption du Pass vaccinal : le vice-président de l’Assemblée nationale demande à un membre de l’hémicycle si le «champagne est au frais» (vidéo)

Publié par Celine Spectra le 17 Jan 2022 à 10:33

Ne sachant pas que son micro était toujours allumé, Sylvain Waserman, vice-président de l’Assemblée nationale, a demandé à un membre de l’hémicycle s’il avait mis le « champagne au frais ».

L’opposition ne s’est bien évidemment pas fait attendre pour réagir à ce propos. Découvrez ses propos chocs capturés en vidéo :

 

Choc à l’Assemblée nationale, le vice-président demande si le « champagne est au frais » lors de l’adoption du pass vaccinal

C’est une polémique dont la majorité se serait bien passée ! En effet, alors que la deuxième lecture du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal avait lieu dans la nuit du 14 au 15 janvier, Sylvain Waserman, vice-président de l’Assemblée nationale, a souhaité discrètement s’adresser à un membre de l’hémicycle pour lui demander « Alors, tu as bien le champagne au frais ? ».

Malheureusement pour lui, son micro était resté ouvert et ses propos ont pu être capturés. Et comme on pouvait l’imaginer, de nombreux membres de l’opposition ont très vite réagi à ce dérapage verbal.

>> A lire aussi : « La mort est une option » : endettée d’un million d’euros à cause du Covid, une restauratrice livre son enfer dans TPMP 

Choc lors de l'adoption du Pass vaccinal : le vice-président de l’Assemblée nationale demande à un membre de l’hémicycle si le «champagne est au frais»

>> A lire aussi : Le Covid s’est violemment attaqué à… son pénis ! 

De multiples membres de l’opposition réagissent à ce dérapage verbal.

Gilbert Collard, député européen du RN, a notamment dénoncé le ton festif de Sylvain Waserman alors que l’Assemblée nationale s’apprêtait à modifier le pass sanitaire en pass vaccinal. « Le vice-président de l’Assemblée a une petite soif et malheureusement, c’est le peuple français qui va trinquer ! », a-t-il décrié sur les réseaux.

Même agacement chez Nicolas Meizonnet, député du Gard RN. « Est-il possible de savoir ce que l’on fête M. le président ? La victoire de Macron et de son envie d’emmerder les Français ? La fin des libertés ? », a-t-il déclaré sur le réseau à l’oiseau bleu.

Face à la polémique suscitée par ses propos, Sylvain Waserman a tenu à s’exprimer. Il a, en effet déclaré qu’il ne boit pas de champagne et ne fête rien. Il évoquait juste l’avancée des débats et rien de plus…

>> A lire aussi : « Omicron n’a tué personne » : Jair Bolsonaro dérape au variant du Covid-19 (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.