Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron sur le point de dissoudre l’Assemblée Nationale ?

Publié par Jessy le 31 Jan 2023 à 10:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la réforme des retraites inquiète les Français, l’exécutif compte bien faire passer la réforme. Elisabeth Borne a d’ailleurs annoncé qu’elle n’était « plus négociable » malgré la colère des Français. Si Emmanuel Macron a été banni de TikTok, le président de la République envisage de dissoudre l’Assemblée nationale avant 2027 pour répondre à des enjeux démocratiques nouveaux.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Brigitte Macron gênée par une question sur le tempérament de son époux (vidéo)

La suite après cette vidéo
Un député épinglé

L’Assemblée nationale dissoute à mi-mandat ?

Si le parti d’Emmanuel Macron n’a pas convaincu les Français lors des élections législatives, l’exécutif a d’autres plans pour tenter de récupérer quelques sièges à l’Assemblée nationale. Et cela pourrait passer par une dissolution de l’Assemblée à mi-mandat. C’était en tout cas le projet du président de la République lors du débat d’entre-deux tours de la présidentielle. Si Brigitte Macron en dit plus sur le projet d’Emmanuel Macron pour 2027, ce dernier pourrait dissoudre l’Assemblée nationale pour répondre aux nouveaux enjeux démocratiques. « Le fait de ne pas avoir de respiration démocratique pendant cinq ans n’est plus adapté à notre époque » expliquait le président dans une interview pour Le Point, indiquant que « des élections de mi-mandat » serait une option.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron : Cette décision radicale qui vient de tomber

Elections de mi-mandat : bonne idée ?

Une dissolution de l’Assemblée nationale… Bonne ou mauvaise idée ?  La Nupes en profiterait pour obtenir des sièges supplémentaires, et le Rassemblement National a une carte à jouer. Et avec les débats autour de la réforme des retraites, ce projet peut être à double tranchant. « Au mieux, selon un stratège du palais, ce sera l’occasion de retrouver une majorité absolue dans l’hémicycle » rapporte un conseiller à Europe 1. Mais si le RN remporte une majorité des sièges, Marine Le Pen obtiendra Matignon. « Si elle accepte, c’est le meilleur moyen de l’affaiblir à l’approche de la présidentielle » explique le conseiller d’Emmanuel Macron. Alors que la relation entre Edouard Philippe et Emmanuel Macron interroge, l’ancien Premier ministre du président devra se battre pour obtenir des sièges à l’Assemblée nationale pour son parti. Une guerre qui sera également faite par Bruno Le Maire et François Bayrou.

La suite après cette publicité

À lire aussi : 1600 euros de café, billets de rugby : Des candidats à la présidentielle sanctionnés pour leurs dépenses

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.