Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

L’élection de Macron achetée ? Marine Le Pen crie au scandale

Publié par Mia le 11 Juil 2022 à 13:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La présidente du Rassemblement National, qui a récemment fait son arrivée à l’Assemblée, semble toujours avoir son échec à la présidentielle sur le cœur. En effet, Marine Le Pen estime aujourd’hui qu’Emmanuel Macron aurait « acheté » son élection. Elle explique son raisonnement sur BFMTV.

scandale marine le pen élection macron truquee achetee

Marine Le Pen : « Emmanuel Macron a acheté son élection »

Alors que Marine Le Pen a perdu à la dernière présidentielle, elle occupe maintenant un nouveau rôle politique. À l’Assemblée, elle demeure présidente du RN et utilise cette position pour faire passer les messages qu’elle aurait voulu délivrer en tant que chef d’État. Dernièrement, elle a d’ailleurs fait un discours très marquant à l’Assemblée Nationale. Une allocution dans laquelle elle ne mâche pas ses mots face à Elisabeth Borne, refusant toujours le vote de confiance.

Chez BFMTV, Marine Le Pen est également revenu sur l’élection présidentielle. Une élection qu’a remportée Emmanuel Macron, face à la candidate RN. Toujours dans cette optique de dénoncer le parti Renaissance (anciennement En Marche), elle a cette fois fait une grave accusation envers son ex-concurrent. Selon Marine Le Pen, son adversaire aurait « acheté » son élection à la présidentielle. Emmanuel Macro n’aurait donc pas gagné à la loyale. « Emmanuel Macron a acheté son élection par le ‘quoi qu’il en coûte’ et aujourd’hui il dit ‘maintenant que je suis élu, on va couper les robinets » , a-t-elle déclaré chez BFMTV

Les aides du « quoi qu’il en coûte » au cœur du scandale

« Nous sommes passés du ‘quoi qu’il en coûte’ à ‘combien ça coûte » , a-t-elle également estimé. Pour rappel, le « quoi qu’il en coûte » d’Emmanuel Macron désignait le plan d’aides de l’État pour soutenir les entreprises pendant la crise du Covid-19 (fond de solidarité, prêts, etc.). Selon Marine Le Pen, cette mesure aurait contribué à l’élection d’Emmanuel Macron alors qu’elle n’était que temporaire.

D’après la présidente du RN, les aides pour pallier les soucis économiques du pays sont d’ailleurs inexistantes aujourd’hui. Une preuve que le « quoi qu’il en coûte » était là seulement pour amadouer la population pour l’élection présidentielle. C’est en tout cas ce que pense celle qui est actuellement plus populaire qu’Emmanuel Macron auprès de la population.

0