Emmanuel Macron impitoyable : sa stratégie qui ne va pas plaire à tout le monde !

Publié par Justine le 23 Fév 2021

Qui aurait cru que la mise en place d’un menu sans viande dans les cantines lyonnaises allait donner lieu à une polémique d’une telle ampleur ? Afin de rester dans la course, Emmanuel Macron se montre offensif et compte bien attaquer les Verts sur leur terrain pour remporter la présidentielle de 2022. Explications.

Emmanuel Macron craint les Verts

@emmanuelmacron / Instagram

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : que pourrait-il annoncer dans 8 ou 10 jours ?

Les ministres d’Emmanuel Macron en désaccord

Il y a quelques jours, Grégory Doucet, maire EELV de Lyon a instauré un menu unique sans viande dans les cantines des écoles de la ville. Cette absence de choix fait polémique dans toute la France et divise les partis politiques. En effet, les Verts peuvent compter sur le soutien de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, alors même que les maires Verts de Bordeaux et Strasbourg ne soutiennent pas cette proposition. Barbara Pompili « regrette beaucoup que sur ce sujet, on retombe dans un débat préhistorique ».

Seule contre tous, elle défend ce projet et se place en opposition avec ses collègues, Gérald Darmanin et Julien Denormandie. Ce dernier a d’ailleurs déclaré dans Le Parisien : « L’écologie politique, aujourd’hui, a perdu sa dimension sociale. On est à un moment où deux écologies s’affrontent : une écologie de l’entre-soi et une écologie de gouvernement qui accompagne tout le monde ». Qu’en pense Emmanuel Macron ?

>>> À lire aussi : Présidentielle 2022 : Un sondage prédit des résultats de premier tour surprenants !

Emmanuel Macron contre les Verts

De son côté, Emmanuel Macron craint sans aucun doute la montée des Verts en France. Pour rester dans la course et signer pour un second mandat à l’Elysée, il compte passer à l’offensive. Un élu EELV de Bordeaux indique sans aucun doute que « Lui, son gouvernement et sa majorité font feu de tout bois pour caricaturer les politiques publiques menées par les écologistes. Ils y vont au bazooka », dévoile Le Parisien.

Cette stratégie va-t-elle payer ? Selon un ministre, il ne faut absolument pas terminer dans ce face-à-face puisqu’on « on finit toujours par apparaître moins disant sur tout ». Finalement, ce seront les électeurs qui auront le dernier mot !

>>> À lire aussi : Présidentielles 2022 : un gros changement pourrait être mis en place pour le vote !

Source : Gala

0