Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron : Cette prise de parole qui approche

Publié par Charlène Deveaux le 24 Mar 2022 à 20:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour cette occasion, le Président se rendra à la salle Paris La Défense Arena.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron sûr de gagner la présidentielle ? Le président répond !

La suite aprés cette video

Premier meeting de la campagne pour Emmanuel Macron

Le samedi 2 avril à 15h30 à La Défense, dans la salle Paris La Défense Arena, le président de la République, Emmanuel Macron, tiendra son tout premier meeting de campagne. Une grande première, donc, étant donné que le chef d’Etat, suite au conflit entre la Russie et l’Ukraine, avait dû annuler son précédent rendez-vous avec ses électeurs et défenseurs.

La suite après cette publicité

Toutefois, Emmanuel Macron avait été présent lors de deux rendez-vous publics à Poissy et à Pau, avec un auditoire de 250 et 600 personnes, ainsi que lors d’une conférence de presse, rapporte 20 Minutes. Jusqu’à présent, c’est le seul des douze candidats à l’élection présidentielle 2022 qui n’a pas encore fait de meeting.

macron

En tête dans les sondages

Pour l’instant, Emmanuel Macron est positionné comme étant le potentiel futur grand vainqueur de cette campagne présidentielle. En effet, en vue des sondages, l’ancien banquier est en tête avec 29,5 % d’intentions de vote, juste devant Marine Le Pen et ses 17,5 %, et Jean-Luc Mélenchon avec 13 %.

La suite après cette publicité

Du côté des plus faibles, la palme des champions de la loose revient à Nathalie Arnaud et Philipe Poutou avec un total ex aequo de 0,5 % d’intention de vote. On retrouve juste au-dessus Nicolas Dupont Aignant avec le chiffre écrasant de 1% des voies, puis Anne Hidalgo avec 2%. À moins de trois semaines du premier tour de la présidentielle, les chiffres peuvent continuer de varier d’un bout à l’autre. C’est vrai, des plaintes pour agressions sexuelles par-ci, un retournement de situation pendant une guerre en Europe par là, tout va si vite en politique…

>>> À lire aussi : « Je veux renvoyer tous les gens dont on ne veut plus » : Éric Zemmour annonce son projet de ministère de la ré-migration (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.