Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Présidentielle 2022 : Cette déclaration d’Eric Zemmour qui ne laisse plus beaucoup de place au doute…

Publié par FJ le 28 Oct 2021 à 22:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Rarement une campagne présidentielle n’aura autant fait parler. A quelques mois d’une nouvelle élection, tous les regards sont tournés vers Eric Zemmour. Le polémiste n’a toujours pas déclaré officiellement s’il allait être candidat à la présidentielle 2022. Et ce jeudi 28 octobre 2021, le journaliste de l’Express, Etienne Girard a dévoilé des propos étonnants du potentiel futur candidat.

eric zemmour polemiste candidat presidentielle

>>> À lire aussi : Eric Zemmour : Cette punchline envoyée à Marine Le Pen

Eric Zemmour candidat à la présidentielle ?

Les mois à venir seront plus que décisifs. Et pour cause, en avril 2022, les Français devront élire le nouveau président de la République. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette campagne s’annonce pleine de rebondissements.

En effet, certains n’hésitent pas à jouer sur l’ambiguïté. C’est le cas notamment d’Emmanuel Macron qui n’a toujours pas confirmé officiellement s’il se présentait une nouvelle fois, après un quinquennat éprouvant, rythmé par la crise sociale des Gilets Jaunes puis par la crise sanitaire du Covid-19. Mais une autre personne joue sur plusieurs tableaux, il s’agit d’Eric Zemmour. Le polémiste ne cesse de faire des allusions sur une possible candidature, mais sans jamais le confirmer.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron, Eric Zemmour : quels diplômes ont les candidats à la présidentielle ?

« J’y vais parce que je suis fou »

Mais ce jeudi 28 octobre 2021, le journaliste de l’Express Etienne Girard a accordé une interview à BFM TV suite à la parution d’un entretien exclusif dans les colonnes du magazine. Et ses propos sont sans appel.

« ‘J’y vais parce que je suis fou’ a dit Zemmour lors de la toute première réunion avec ses soutiens. (…) Trump, avant les primaires, jouait au clown, faisait des sorties, des saillies verbales sur de nombreux thèmes, en particulier sur l’immigration. Tout le monde se disait que c’était une bulle qui allait éclater. Et finalement, cette bulle l’emmène à la Maison-Blanche. Il faut prendre ce système de bulle au sérieux. Elles n’éclatent pas forcément » , a-t-il assuré.

>>> À lire aussi : TPMP : Rachida, la femme qui a enlevé son voile face à Eric Zemmour s’explique (vidéo)

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0