Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Le fils d’Éric Dupond-Moretti en garde à vue pour violences conjugales

Publié par Gabrielle Nourry le 27 Jan 2023 à 14:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après Aya Nakamura et son ex, une affaire de violences conjugales fait scandale au gouvernement. Raphaël Dupond-Moretti, le fils du ministre de la Justice, a été placé en garde à vue ce jeudi 26 janvier à Courchevel. Le fils du garde des Sceaux est entendu pour des soupçons de violences conjugales.

À lire aussi : Eric Dupond-Moretti pulvérise Cyril Hanouna…

Raphaël Dupond-Moretti placé en garde à vue

Ce vendredi 26 janvier, à la mi-journée, le fils d’Éric Dupond-Moretti se trouvait en garde à vue dans la station de sports d’hiver de Courchevel, en Savoie. Raphaël Dupond-Moretti est soupçonné de violences conjugales sur une ancienne compagne. Il avait été entendu librement la veille par les gendarmes avant d’être à nouveau convoqué.

Le fils du ministre de la Justice a ensuite été placé en garde à vue et a été de nouveau auditionné ce vendredi 27 janvier. La victime, une femme âgée d’une vingtaine d’année, a déposé plainte. Le parquet d’Albertville a précisé qu’il ne ferait pas de commentaire au sujet de l’enquête en cours.

D’après franceinfo, les gendarmes auraient été alertés par une voisine du couple. La jeune femme aurait expliqué avoir reçu plusieurs coups de Raphaël Dupond-Moretti. La plaignante a ensuite fait constater les coups par un médecin.

dupond moretti

À lire aussi : Eric Dupond-Moretti : cette luxueuse villa achetée une fortune pour Isabelle Boulay

Le ministre de la Justice a réagi

Le garde des Sceaux a pris la parole sur l’affaire auprès de TF1 et BFMTV. « En tant que père, je suis dévasté. J’ai une pensée pour la victime. Chaque violence, quelle qu’elle soit, est intolérable » a réagi Éric Dupond-Moretti propriétaire d’une belle Maserati.

« En tant que ministre, je n’ai cessé de lutter contre les violences faites aux femmes et pour que leur parole soit prise en compte. En tant que citoyen, je demande qu’on respecte ma vie familiale. Il appartient désormais à la Justice de faire son travail » ajoute-t-il.

À lire aussi : Des détenus bientôt embauchés un peu partout ? Éric Dupond-Moretti veut accélérer le processus

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.