Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Je vous couperai tous la tête » : Un soldat russe passe aux aveux sur le massacre de Boutcha et il ne compte pas s’arrêter là

Publié par Mia le 07 Avr 2022 à 16:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des centaines de civils ukrainiens ont été tués à Boutcha par des Russes. Une tuerie de masse qui a été capturée en vidéo. Suite à ce massacre, les journalistes locaux ont tout fait pour retrouver les auteurs de ces atrocités. De « véritables criminels de guerre » , selon les médias. Ce 6 avril 2022, un des soldats ayant participé sciemment aux combats à Boutcha a finalement été identifié.

Publicité

Le plus horrible dans cette histoire ? Le soldat russe ne s’en cache absolument pas et revendique son acte avec fierté. Il a même menacé des journalistes l’ayant interpelé.

guerre ukraine soldats bourreaux russes de Boutcha massacre

Massacre à Boutcha : un des soldats russes en cause identifié

Alors que la guerre en Ukraine continue, l’Ukraine enterre ses morts tombés à Boutcha. La bourgade a subi une terrible attaque russe, où plus de 300 civils ont perdu la vie. Des images terrifiantes ont, par ailleurs, tourné sur les réseaux. Par exemple, cette photo d’un civil mort avec le bras en l’air. Après un tel assaut de la part de l’armée russe, il est évident que les négociations pour un cessez-le-feu sont compromises.

Publicité

Cette fois, la Russie est allée trop loin. Normalement, Vladimir Poutine ne devait pas tuer de civils, dans ce conflit. Pourtant, des centaines sont morts en quelques jours, notamment sur Boutcha.

Pour faire justice, les journalistes locaux ont ainsi tenté de retrouver les soldats ayant participé au massacre. Ils ont réussi à en trouver un : Mikhaïl Tkach. Âgé de 20 ans. Le soldat russe faisait partie des bourreaux ayant tué des centaines de civils à Boutcha. Et il ne s’en cache pas. Il l’a même avoué lui-même, sans aucune honte.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

C’est le journaliste ukrainien Andriy Tsaplienko qui l’a abordé en premier. Voici ce que le reporter lui a balancé, sur le réseau social russe V Kontakte (VK) : « Tu es un criminel de guerre et un bourreau. Sur tes mains, il y a le sang des civils exécutés à Boutcha. Tu rôtiras en enfer ! » .

Publicité
Publicité

Mikhaïl Tkach : « Je vous couperai tous la tête »

Une déclaration directe du journaliste qui n’a pas du tout plus au soldat russe. Apparemment, Mikhaïl lui aurait répondu tout de suite et du tac au tac. « Je suis déjà sur le chemin du retour, et je vais bientôt vous niquer. Dès que je vous retrouve, je vous couperai tous la tête » , a-t-il dit au journaliste. Une terrible menace. D’autant que le soldat russe a indiqué qu’il repartait déjà au combat. À peine parti de Boutcha, son unité serait déjà sur le coup d’un autre assaut autre part en Ukraine.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

D’après ces révélations, l’armée russe serait donc déjà en train de programmer de nouveaux massacres. Par la même occasion, en répondant au message du journaliste, ce soldat a bien confirmé avoir tué des civils à Boutcha. Une bonne façon de lever le voile sur ce qui serait un « massacre scénarisé », suivant la présidence russe.