Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Être homosexuel n’est pas un crime, c’est un péché » : Le pape François fait une déclaration polémique

Publié par Mia le 25 Jan 2023 à 18:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quelques jours seulement après l’annonce de la censure des personnages M&M’S car ils soutiendraient la cause LGBT, le pape François a tenu des propos qui ont du mal à passer. Notamment, le représentant du Vatican a affirmé ne pas accepter les personnes homosexuelles. Selon lui, l’homosexualité serait « un péché » .

À lire aussi : « J’étais homo mais je m’ennuyais » : Pierre Palmade évoque sa vie intime

« Être homosexuel n’est pas un crime. Oui, mais c’est un péché »

Seulement quelques jours après que Lucas, âgé de 13 ans et moqué pour son homosexualité, ait mis fin à ses jours, le pape François crée la polémique avec des propos jugés homophobes par de nombreux militants LGBT. Interrogé par l’agence de presse AP, le chef de fil de la religion catholique a notamment réaffirmé que, selon lui, l’homosexualité était un « péché » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

À noter que juste avant cette déclaration, le pape François insistait sur le fait qu’il trouvait que les lois pénalisant l’homosexualité à travers le monde étaient « injustes » . « Être homosexuel n’est pas un crime. Ce n’est pas un crime. Oui, mais c’est un péché. Bien, mais d’abord faisons la distinction entre un péché et un crime » , a-t-il dit. « C’est aussi un péché de manquer de charité les uns envers les autres » , a-t-il ajouté.

pape francois declaration polemique (2)

À lire aussi : L’ancien pape Benoît XVI s’est éteint

Le pape François contre l’homosexualité par amour de la foi

Le pape François a également été interrogé sur l’attitude des prêtres qui soutiennent les discriminations envers les personnes LGBT. D’après lui, ces prêtres devraient plutôt engager « un processus de conversion » et avoir « de la tendresse » envers les homosexuels.

« L’Église dispose-t-elle du pouvoir de bénir des unions de personnes du même sexe ? » , se sont alors demandé des journalistes. Ces derniers ont trouvé la réponse dans une note publiée en ligne par la Congrégation pour la doctrine de la foi. « Dieu n’arrête jamais de bénir chacun de ses fils. Mais, il ne bénit pas ni peut bénir le péché. […] L’Église ne dispose pas, ni ne peut disposer, du pouvoir de bénir les unions de personnes de même sexe » , peut-on lire dans ce texte approuvé par le pape François lui-même.

À lire aussi : Un ami de Brigitte Macron dévoile la vérité sur la vie intime d’Emmanuel et Brigitte Macron et les rumeurs sur son homosexualité