Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Jean-Luc Mélenchon : que va-t-il devenir après les législatives ?

Publié par Mia le 20 Juin 2022 à 13:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Complètement taclé par la Première ministre Elisabeth Borne, Jean-Luc Mélenchon n’accédera pas au poste de Premier Ministre. Pourtant, il l’avait expressément demandé à Emmanuel Macron. Mais, en plus de cela, il ne sera pas non plus député. Actuellement, l’Insoumis n’a plus aucun mandat en cours. Mais alors, que va-t-il advenir de Jean-Luc Mélenchon après ces législatives ?

mélenchon legislatives député ministre suite

35 ans de mandats politiques, l’Insoumis va-t-il continuer ?

Dans le cadre du second tour des législatives, la NUPES, dont fait partie Jean-Luc Mélenchon, remporte 131 députés à l’Assemblée nationale. Une grande victoire pour la Nouvelle Union Populaire Écologiste et Socialiste, mais toujours insuffisante pour accéder à la majorité. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon n’accédera pas non plus au poste de député, après ces législatives. Et comme il ne délogera pas Elisabeth Borne de Matignon, que va-t-il faire par la suite ? L’Insoumis n’est pas non plus candidat à sa propre succession dans les Bouches-du-Rhône. Après 35 ans de mandats politiques, il se retrouve aujourd’hui sans rien.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

D’abord, Sénateur de l’Essonne de 1986 à 2000, puis de 2004 jusqu’en 2010, il est devenu socialiste en 2008 avant de fonder son propre parti, le Parti de Gauche. Député européen de 2009 à 2017, ministre à l’Enseignement professionnel, mais aussi conseiller général dans l’Essonne et élu à Massy, Jean-Luc Mélenchon a un parcours politique bien rempli. En 2016, il fonde également son parti actuel, La France Insoumise.

Un parti toujours actif et à la tête duquel il est toujours. Mais, à ce jour, après un échec à la présidentielle et une place non attitrée aux législatives, il se retrouve sans pouvoir décisionnel dans la politique. Celui qui est en danger permanent dans son quotidien est-il à la retraite ?

Après les législatives, Jean-Luc Mélenchon à la retraite ?

« Évidemment, la NUPES ne sera pas majoritaire à l’Assemblée nationale et Jean-Luc Mélenchon, n’étant pas Premier ministre depuis hier soir, il est donc à la retraite. Puisqu’il ne s’est pas présenté, il ne sera pas non plus député » , entendait-on déjà après le premier tour des législatives chez CNEWS. Selon la France Insoumis, Jean-Luc Mélenchon ne se laisse pas abattre par les législatives. Il « occupera une autre place » , annonce le parti, sans préciser laquelle.

« C’est mon devoir de vous dire, qu’en étant le plus ancien d’entre vous, la seule tâche qu’on a à se donner, c’est celle qui accomplit le mythe de Sisyphe. La pierre retombe en bas du ravin, alors on la remonte. Regardez-moi, je n’ai jamais lâché prise, je n’ai jamais cédé, je n’ai jamais baissé le regard et c’est de cette façon-là que nous avons construit cette force » , a-t-il déclaré récemment.

Taxé d’être un « sauvage » de la part d’Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon devrait s’éclipser du paysage politique pendant un temps. Nous pensons qu’il reviendra forcément sur le devant de la scène au cours de l’année 2023, lorsque les législatives seront bien derrière lui.

0