Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Poutine : cette mauvaise nouvelle qui inquiète…

Publié par FJ le 24 Oct 2022 à 11:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une affaire qui dérange vivement l’Italie. Selon les informations de La Dépêche et de différents médias italiens, dévoilées ce vendredi 21 octobre 2022, Silvio Berlusconi, l’ancien président italien se serait rapproché vivement de Vladimir Poutine et les deux hommes s’en prendraient vivement à Volodymyr Zelensky, le président Ukrainien. Un rapprochement qui inquiète vivement, notamment du côté de l’Italie. 

silvio berlusconi poutine renoue homme politique

>>> À lire aussi : Vladimir Poutine condamné : « sa santé se détériore dramatiquement »

Vladimir Poutine prêt à rallier des chefs d’Etats ?

Depuis le 24 février 2022, Vladimir Poutine est en guerre contre l’Ukraine. Pendant de longues semaines, les différents chefs d’Etat comme Joe Biden ou encore Emmanuel Macron ont tenté de le stopper. En vain. Le chef du Kremlin a décidé de n’en faire qu’à sa tête et a malgré tout lancé l’offensive russe dans le pays voisin.

Et il semblerait que le combat ne soit pas si facile. En effet, Vladimir Poutine pensait gagner haut la main la guerre, mais c’est loin d’être le cas. Pour preuve, il a fait appel à des centaines de milliers de jeunes afin de rejoindre l’armée pour agrandir ses troupes, un peu fragiles. Mais Vladimir Poutine pourrait bien être rejoint par un nouvel allié, l’Italie.

>>> À lire aussi : Vladimir Poutine : Cette déclaration très inquiétante qui ne présage rien de bon

Le président rejoint par Silvio Berlusconi

Selon les informations dévoilées par La Dépêche et par certains médias italiens ce vendredi 21 octobre 2022, les deux hommes se seraient vivement rapprochés depuis plusieurs mois maintenant et tous les deux, ils n’hésiteraient pas à s’en prendre vivement à Volodymyr Zelensky, ce qui inquiète durement l’Italie comme le titre les journaux : « Berlusconi en roue libre », « Berlusconi sans frein », « Meloni otage des pro-Russes ».

Au début du mois d’octobre, il aurait par exemple envoyé plus de 20 bouteilles de vodka pour l’anniversaire de Vladimir Poutine : « J’ai un peu renoué le contact avec le président Poutine, un peu beaucoup, dans le sens où pour mon anniversaire, Poutine m’a envoyé 20 bouteilles de vodka et une très gentille lettre. J’ai répondu en lui envoyant des bouteilles de Lambrusco et une très gentille lettre. Il m’a dit que j’étais le premier de ses cinq vrais amis ». Des déclarations qui pourraient ne pas être sans conséquence notamment pour Antonio Tajani, pressenti pour les Affaires Étrangères. 

>>> À lire aussi : Vladimir Poutine totalement humilié… il pourrait réagir avec la plus grande violence

0