Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Simon Leviev : quand « l’Arnaqueur de Tinder » livre ses derniers mots…

Publié par Lucas le 13 Fév 2022 à 15:43
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Malgré lui, il est devenu l’un des personnages les plus connus de France et du monde dans l’actualité récente. Il y a quelques jours, un documentaire a été mis en ligne sur la célèbre plateforme de streaming : Netflix.

Le fond ? Le récit précis de la manière dont usait un certain Simon Leviev, un Israélien, pour escroquer des jeunes femmes… sur Tinder. Avant d’être définitivement « blacklisté » par la plateforme et Instagram, il s’est brièvement confié.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>>> A lire aussi : L’arnaqueur de Tinder : tout le monde a été choqué en découvrant ce qu’est devenu Simon Leviev

« ‘L’Arnaqueur de Tinder » parle une dernière fois

« Je dévoilerai ma version des faits. D’ici là, gardez l’esprit et le cœur ouverts ». Par ces mots, Simon Leviev, devenu récemment tristement connu, a donné un dernier rendez-vous avant d’être mis au placard. En effet, cet Israélien a vu sa notoriété faire un grand bond en avant après la sortie sur Netflix d’un documentaire retraçant ses agissements… sur Tinder.

Le jeune homme avait en effet pris l’habitude, sur Tinder, de séduire des femmes et de leur soutirer de l’argent après avoir littéralement menti sur sa situation personnelle et professionnelle. Le documentaire, lui, n’a pas manqué de connaître un sacré succès, se plaçant, notamment, dans le « top 10 » des programmes les plus populaires de la plateforme.

arnaqueur tinder derniers mots instagram

>>> A lire aussi : Qui est vraiment Simon Leviev alias Shimon Yehuda Hayut, l’arnaqueur de Tinder ?

Plus de 600 000 livres sterling de dettes pour trois des victimes

On ne peut plus manipulateur, Simon Leviev a finalement été rattrapé par la justice. Ses victimes, qui se sont toutes endettées pour avoir tenté de venir en aide à celui qu’elles pensaient être sur Tinder, doivent elles aussi, aujourd’hui, rembourser ce qu’elles doivent. Trois d’entre elles ont d’ailleurs tenté de lancer une cagnotte participative, jugeant avoir été injustement trompées. Pour l’heure, elles ont réussi à obtenir près de 50.000 livres sterling… sur 600.000 espérées.

>>> A lire aussi : Tinder : Une nouvelle fonctionnalité qui devrait vous plaire

Source : Télé 7 Jours
0