Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Les influenceurs laissent place aux désinfluenceurs : une nouvelle arnaque ?

Publié par FJ le 18 Avr 2023 à 8:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Ils n’ont plus le vent en poupe. Alors qu’ils ont régné pendant de longues années sur les réseaux sociaux, les influenceurs tendent à disparaître petit à petit.

La suite après cette publicité

Et pour cause, les internautes en ont marre de se faire avoir par des placements de produit douteux. Depuis quelques semaines, une nouvelle tendance fait son apparition sur les réseaux sociaux, celle des désinfluenceurs. Fini de vanter un produit miraculeux, alors que ce n’est pas le cas, maintenant, place à l’honnêteté.

apres influenceurs nouvelle tendance reseaux sociaux

© Capture d’écran Tiktok

>>> À lire aussi : « L’arab-fishing » : quand les influenceurs s’inventent des origines Maghrébines pour des likes…

La fin des influenceurs ?

La suite après cette publicité

C’est une situation qui prend de plus en plus d’ampleur sur les réseaux sociaux. En mai dernier, Booba a commencé à s’attaquer aux influvoleurs et leurs placements de produit douteux. En effet, il a dénoncé le fait que certains d’entre eux vendent des produits dangereux, qui ne fonctionnent pas ou qu’ils ne reçoivent jamais.

Pour tenter de légiférer tout cela, le gouvernement a décidé de mettre le nez dedans. Le métier va désormais être encadré, et il ne sera plus possible de faire ce que l’on veut. Un drame pour les influenceurs qui voient désormais, pour certains, leurs revenus divisés par trois ou quatre.

>>> À lire aussi : Rajeunir son vagin, bonbons anti-diabète : Les pires placements de produits des influenceurs

La suite après cette publicité

Une nouvelle mode arrive sur les réseaux sociaux

Et pour tenter de lutter contre cela, une nouvelle mode est en train de voir le jour sur les réseaux sociaux, celle des désinfluenceurs. C’est donc terminé de vanter les mérites d’un produit, parfois nuls, uniquement dans l’espoir de le vendre et de se faire de l’argent dessus.

L’heure est désormais à l’honnêteté. C’est le cas notamment de Valeria Fride, 23 ans qui est l’une des premières à agir de la sorte. Sur son compte TikTok, elle démonte des produits qui selon elle, ne tiennent pas leurs promesses ou sont nuls. C’est le cas avec un gloss qu’elle trouve « super collant », « très cher », et de conclure : « Je ne l’ai pas aimé ». Une façon de faire qui s’étend à plusieurs produits comme le maquillage, les produits de soin ou encore les parfums.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Complément d’enquête : mafia, piston, arnaque… le fils Castaldi employé par Magali Berdah.. le documentaire sur les influenceurs révolte !