Diminution du stress, augmentation des capacités de mémorisation: qu’est-ce que la technique miracle de la cohérence cardiaque?

Publié par Elodie le 24 Nov 2020

Depuis le début du confinement, beaucoup s’essayent à de nouvelles pratiques comme la méditation, comme nous vous en parlions juste ici. La cohérence cardiaque est une méthode de relaxation qui s’avère efficace en seulement quelques minutes. Mais en quoi consiste-t-elle?

Qu'est-ce-que la cohérence cardiaque?

A lire aussi: Fatigué et stressé ? Cette chose que vous devriez surveiller de très près !

La cohérence cardiaque, qu’est-ce que c’est?

La cohérence cardiaque est une pratique personnelle de la gestion du stress et des émotions. Elle a des bienfaits non-négligeables sur la santé physique, mentale et émotionnelle. Elle consiste à apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler le stress et l’anxiété. Il a été prouvé que cette technique permettrait de réduire la dépression et la tension artérielle.

Comment ça fonctionne?

Elle se base sur des exercices qui visent à ralentir le rythme cardiaque. En effet, ce dernier a une fâcheuse tendance à s’emballer lors d’un bouleversement émotionnel. Selon les fondateurs de cette méthode, elle permettrait de réduire le stress, améliorer sa qualité de sommeil et acquérir une meilleure concentration.

Le corps réagit à deux grands systèmes nerveux, les systèmes somatiques et autonomes. Le cœur participe activement à la fonction du système nerveux autonome dont il occupe une fonction essentielle. En effet, il permet de s’adapter aux changements environnementaux.

Les exercices de cohérence cardiaque ont l’avantage de pouvoir se pratiquer partout. Ainsi, il vous sera possible d’y avoir recours dans les transports en commun, au bureau ou encore dans une file d’attente un peu trop longue. La pratique consiste à trouver un équilibre au niveau de la respiration. Ainsi, l’exercice principal consiste à inspirer pendant cinq secondes et expirer pendant cinq autres secondes. Au total, on atteint six respirations par minute.
Lorsque l’on respire six fois par minute, on est pratiquement certain d’atteindre un état d’équilibre, de cohérence cardiaque. La fréquence de 6 respirations par minute permet d’arriver à une fréquence respiratoire de 0,1 Hertz qui semble-t-il, est la fréquence de résonance de nombreux biorythmes.

A lire aussi : Cette pratique qui prend de l’ampleur pendant le confinement et pourrait s’avérer dangereuse…

Les bienfaits de la cohérence cardiaque

Les effets de la cohérence cardiaque sont visibles aussi bien sur le long terme que sur le court terme.

Ainsi, dans les effets immédiats, on constate une augmentation de l’amplitude de la variabilité cardiaque, un arrondissement et une régularité de la courbe et un apaisement.

Dans les heures qui suivent, on constate une baisse considérable du cortisol (hormone principalement sécrétée pendant le stress), une augmentation de la DHEA (hormone de jouvence) et une augmentation de l’ocytocine (aussi appelée hormone de l’amour). On constate également une augmentation des ondes alpha qui favorisent la mémoire, une action favorable sur les neurotransmetteurs ainsi qu’une augmentation des IgA salivaires qui participent à la défense immunitaire.

Au bout d’une dizaine de jours de pratique, on note une diminution de la tension artérielle, une diminution du risque cardiovasculaire et une régulation du taux de sucre. Fait étonnant, on remarque également une diminution du périmètre abdominal, une meilleure récupération, une meilleure tolérance à la douleur ainsi qu’une diminution de l’asthme et des maladies respiratoires. Les troubles de l’attention peuvent également diminuer.

La pratique

Dans l’idéal, la cohérence cardiaque se pratique 3 fois par jour durant 5 minutes sur une cadence de 6 respirations par minute. 3 fois car les effets bénéfiques de la pratique ne durent que quelques heures (3 à 6 heures). Une durée moyenne de 4 heures entre chaque pratique est ainsi préférable.

La cohérence cardiaque a une action non-négligeable sur le cortisol. La séance la plus importante reste donc celle du lever, quand le taux de cortisol sécrété est le plus important. Une pratique 4 heures plus tard permettra d’atténuer les événements survenus dans la matinée mais aussi de préparer le corps à la digestion. La troisième séance qui arrive en fin d’après-midi permet elle de préparer à la soirée.

Les 6 respirations par minute correspondent à la fréquence de résonnance du système cœur/poumon. Les 5 secondes doivent se faire à l’inspiration et à l’expiration en adoptant une inspiration abdominale par le nez et une expiration par la bouche comme si on soufflait dans une paille.

L’exercice doit se faire assis, le dos droit. On ne peut faire l’exercice couché pour des raisons anatomiques et physiologiques.

Apprentissage

Attention, il est nécessaire de s’aider de guides pour pratiquer la cohérence cardiaque! En effet, l’apprentissage de cette technique est régulier et progressif, l’objectif étant d’arriver à 30 respirations en 5 minutes.

Pour compter les secondes, il est possible de s’aider d’une montre, d’un ordinateur ou encore d’un téléphone. Pour ne rien avoir à compter, il existe des applications dédiées à ce type d’exercices. Sur le même principe, il existe également des logiciels se basant sur le même principe.

En ces temps de confinement, le temps libre se fait de plus en plus présent. Pourquoi ne pas en profiter pour se lancer dans l’apprentissage de la cohérence cardiaque. Qui plus est, sa pratique ne semble présenter que des avantages. Alors qu’attendez-vous pour commencer?

A lire aussi: Burn-out : La règle des 42% pour lutter efficacement contre le stress et la fatigue !

0