Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Fin de l’épidémie : Cette bonne nouvelle annoncée par Gabriel Attal

Publié par Fanny Jacob le 18 Jan 2022 à 11:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Explosion des cas de contamination au variant Omicron, hospitalisations massives, renfort du protocole sanitaire avec le pass vaccinal… Tout prête à dire que la crise du Covid-19 est loin d’être terminée. Et pourtant, de nombreux éléments permettent aujourd’hui d’affirmer que nous sommes sur la dernière ligne droite vers le virus endémique (qui circule naturellement comme la grippe).

C’est en tout cas ce qu’estime le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce mardi 18 janvier 2022.

covid-19 gabriel attal optimisme

>>> A lire aussi : Variant Omicron : Serait-ce le début de la fin de l’épidémie de Covid-19 ?

« La situation est toujours très tendue » , mais nous pouvons être « optimiste »

À ce jour, l’OMS estime que 50 % de la population européenne aura contracté Omicron d’ici deux mois. De ce fait, la situation sanitaire est toujours extrêmement tendue. C’est d’ailleurs du jamais vu au cours de cette crise. Selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, « On est sur une disposition épidémique toujours tendue avec un virus qui circule beaucoup » . Mais pour autant, « nous des raisons d’être optimiste » .

La raison principale de cette estimation de Gabriel Attal tient au fait que le Covid-19 est sur la bonne pente pour devenir un virus endémique. Au lieu d’être épidémique, ce dernier finira par circuler naturellement dans le monde et de façon saisonnière. C’est cela que signifie endémique. Exactement comme la grippe.

D’ailleurs, d’après de nombreux experts virologues, le coronavirus est déjà en train de faiblir grâce justement aux contaminations de masse des vaccinés. Apparemment, si vous êtes vaccinés et que vous avez (ou aviez) le Covid, vous êtes beaucoup plus immunisés. C’est justement ce phénomène qui entraine, à terme, l’immunité collective nécessaire à la bonne gestion du virus. Et à la baisse du nombre de morts…

Pour atteindre ce statut de virus endémique, plusieurs éléments doivent subsister : continuer à respecter les protocoles sanitaires et le pass vaccinal pour protéger les personnes à risques, mais aussi continuer à vaccination pour produire toujours plus d’anticorps.

Covid-19 : Gabriel Attal pointe un « début de décrue de l’épidémie »

D’après ces informations, Gabriel Attal espère que « les choses vont s’améliorer dans les prochaines semaines » . D’ailleurs, pour lui, la situation est encore sous tension bien que nous approchons d’une « décrue de l’épidémie« . « Tout n’a pas été parfait. On aurait pu mieux faire sur tel ou tel point. Mais la gestion de l’épidémie n’a pas dévié de trois fondamentaux : le maintien des écoles ouvertes, le choix de la vaccination pour tous et le soutien des entreprises, le quoi qu’il en coûte. On a tenu bon » , soutient-il ce mardi 18 janvier.

Une déclaration d’autant plus réaliste dans la mesure où nous observons déjà cette décrue de l’épidémie. Actuellement, le Covid-19 est en train de s’affaiblir aux États-Unis. D’après les dernières informations, le nombre de cas sur les côtes et aux alentours de New York sont en train de baisser considérablement. Nous nous attendons donc à voir le même événement arriver en France dans les prochaines semaines.

>>> A lire aussi : Omicron : La triste découverte qui vient d’être dévoilée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER