Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : le nombre de cas serait en train d’exploser…. mais ce n’est pas tout !

Publié par Céline le 13 Juin 2022 à 10:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’on n’entendait plus parler du Covid depuis quelques semaines, il semblerait que l’épidémie soit en train de revenir sur le devant de la scène ! En effet, on constate actuellement une augmentation constante du nombre de cas.

Covid-19 vers un grand retour de la pandémie

Pixabay

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Les chiffres sont formels, l’épidémie de Covid fait son grand retour

Mauvaise nouvelle, l’épidémie Covid-19 semblerait faire son grand retour ! C’est en tout cas ce que laisse envisager le nombre de contaminations depuis plusieurs jours. De plus, l’indicateur R (le taux de reproduction) est redevenu supérieur à 1, ce qui signifie que l’épidémie est de nouveau en train de progresser.

Pire encore, si le nombre de cas reste très élevé, il semblerait qu’il soit en réalité sous-estimé, comme l’indiquent plusieurs observateurs. Guillaume Rozier, fondateur de covid tracker, était présent sur le plateau de BFMTV. L’occasion pour lui de dévoiler qu’au cours de cette dernière semaine, il y a eu une hausse d’environ 20 à 30 %. Mais il faut également savoir que les Français se font de moins en moins dépister.

« Un chiffre bien inférieur à la réalité »

Visiblement, Bruno Megarbane, chef du service de réanimation à l’hôpital Lariboisière à Paris, partage le même avis. En effet, interrogé par nos confrères de France Info, ce dernier estime que l’augmentation, « de 25% au cours de cette semaine« , est « très clairement inférieur à la réalité« , étant donné que les Français se testent de moins en moins.

Mais il existe tout de même une bonne nouvelle malgré le rebond de l’épidémie ! L’impact de cette nouvelle vague pourrait être considérablement limité. Les sous-variants BA.4 et BA.5 étant beaucoup moins virulents. Néanmoins, il va être nécessaire de rester vigilant sur le front de l’hôpital. Car il y existe une différence « entre une évolution épidémique et ses répercussions hospitalières ».

Source : France Info
0