Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : la triste nouvelle annoncée par l’OMS

Publié par Deborah le 11 Juil 2021 à 21:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vendredi, l’OMS a conclu à un « lien probable » entre des problèmes cardiaques et l’injection de vaccins à ARN messagers. Toutefois, les avantages de ces sérums restent toujours supérieurs aux risques.

covid myocardite vaccination

>>> A lire aussi : Vaccin Pfizer : l’inquiétante nouvelle qui vient de tomber

Vaccins à ARN messagers : la cause de certains problèmes cardiaques ?

Alors que le variant Delta est officiellement majoritaire en France et que la vaccination semble être notre seule porte de sortie, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rend un avis qui pourrait inquiéter un grand nombre de Français. En effet, vendredi, l’OMS a indiqué dans un communiqué qu’il existe un lien « probable » entre des cas de myocadite (une inflammation du muscle cardiaque) et de péricardite (une inflammation de la membrane enveloppant le coeur) et l’injection de vaccins ARN messager.

Les experts ont précisé dans leur rapport que « Les cas rapportés sont généralement survenus dans les jours qui ont suivi la vaccination, plus fréquemment chez les jeunes hommes et plus souvent après la deuxième dose des vaccins à ARN messager contre le Covid-19. »

Néanmoins, l’OMS tient à souligner que les avantages de ces vaccins, tels que le vaccin Pfizer-BioNTech et Moderna, l’emportent sur les risques. Ces derniers réduisent les cas d’hospitalisation grave.

>>> A lire aussi : Vaccin Pfizer : une nouvelle découverte inquiétante fait polémique

Des cas de myocardite constatés dans plusieurs pays du monde

La myocardite est une inflammation cardiaque rare, déclenchée par un virus. Actuellement, ce sont principalement des hommes qui la développent, suite à leur vaccination.

Les premiers cas ont été détectés en Israël. Effectivement, les jeunes Israéliens vaccinés, principalement avec le vaccin Pfizer ont commencé à avoir des inflammations du muscle cardiaque. D’autres cas de myocardites chez des personnes vaccinées ont été recensés dans le monde, comme récemment, aux États-Unis.

En France, sur une quarantaine de cas rapportés de myocardite depuis le début de la vaccination, 14 cas seulement ont été retenus comme ayant un lien avec la vaccination. La encore, ce sont principalement des jeunes âgés de moins de 30 ans qui ont développé cette pathologie.

>>> A lire aussi : Covid-19 : des scientifiques créent un variant pour tenter de tuer… le Covid !

Source : L’Obs