Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : la très mauvaise nouvelle qui vient de tomber

Publié par Mia le 09 Août 2023 à 19:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’Emmanuel Macron est en vacances pour un prix exorbitant, un nouveau variant du Covid-19 sévit dans le pays et fait bondir le nombre de contaminés.

Publicité

A lire aussi : Épidémie de tomates cerises contaminées : êtes-vous concernés ?

Le variant Eris responsable de 35 % des contaminations au Covid-19

Tandis qu’un nouveau virus inquiète la communauté scientifique, le Covid-19 est toujours présent sur le territoire français et dans le monde.

Publicité

Et après les variants Delta ou encore Omicron, un nouveau variant du coronavirus fait son bout de chemin. Il s’agit du variant Eris. Un nouveau Covid qui est en train de battre des records en termes de contaminations.

Pour cause, rien qu’en France, 35 % des cas détectés de Covid-19 seraient liés à une contamination au variant Eris. Un pourcentage qui peut encore changer, en l’absence d’études plus poussées à l’heure actuelle.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

D’après les experts, le rebond des cas dans le pays serait donc lié à son apparition dans l’hexagone. Aussi appelé EG.5, il serait donc maintenant la souche la plus répandue sur le territoire, selon Le Figaro.

Publicité
covid-19 eris (1)

A lire aussi : Attention : Le mauvais temps ramène les maladies d’hiver

Une souche très contagieuse et résistante aux vaccins

Publicité

Cette souche qui appartient au groupe d’Omicron et à la lignée XBB serait très contagieuse, en raison justement des deux variants desquels elle est issue.

À cause des mutations, Eris serait d’ailleurs très résistant aux vaccins. Beaucoup de vaccinés au Covid-19 auraient contracté ce variant.

D’après la communauté scientifique, Eris ne serait cependant pas le seul à expliquer le rebond des cas. La population subirait également une baisse naturelle de son immunité au fil du temps.

Publicité

Un « contexte favorable à la reprise épidémique » , selon Mircea Sofonea, maître de conférences à l’université de Montpellier, interrogée par Le Figaro.

Une mauvaise nouvelle tandis qu’un nouveau virus sévit actuellement sur le sol français.

A lire aussi : Attention, une nouvelle maladie mortelle inquiète les scientifiques

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN