Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : Ce nouveau plan assez alarmant de l’OMS

Publié par Brandon Clouchoux le 30 Oct 2021 à 7:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 28 octobre 2021, un nouveau plan de lutte contre l’épidémie de coronavirus a été proposé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Il concerne les pays les moins riches.

L’OMS envisage un nouveau plan contre le Covid-19

Afin d’exécuter le nouveau plan de lutte contre l’épidémie de Covid-19, l’Organisation mondiale de la Santé réclame 23,4 milliards de dollars sur les 12 prochains mois afin de le financer.

L’OMS explique dans un communiqué que le partenariat des principales agences de santé mondiales « a besoin de 23,4 milliards de dollars pour aider les pays les plus à risque à se procurer et déployer des moyens de lutte contre le Covid-19 dès maintenant et jusqu’à septembre 2022 » . Ils tentent tout de même de « minimiser » la somme en soulignant que celle-ci est « minuscule » par rapport aux milliers de milliards de dollars de pertes économiques provoquées par la pandémie – ainsi que le coût des plans de relance.

Ce plan a pour objectif de « définir des actions urgentes pour combler les lacunes cruciales dans l’accès aux tests, aux traitements, aux vaccins et aux équipements de protection individuelle du Covid-19 dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, en utilisant les dernières informations épidémiologiques, d’approvisionnement et de marché » , assure le communiqué. D’après l’OMS, cet accès « inéquitable » , « prolonge la pandémie dans le monde entier et présente le risque de l’émergence de nouveaux variants plus dangereux qui pourraient échapper aux moyens de lutte existant contre la maladie« .

OMS

>>> À lire aussi : Covid-19 : Gabriel Attal et l’OMS font un terrible constat

 Une pandémie loin d’être derrière nous

D’après le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, la pandémie « est loin d’être finie » . « Jusqu’à présent, seuls 0,4% des tests et 0.5% des vaccins injectés dans le monde entier ont été utilisés dans les pays à faibles revenus, malgré le fait que ces pays comptent pour 9% de la population mondiale » , ajoute le communiqué.

Le patron de l’OMS profite donc pour montrer l’intérêt de recevoir les montants équivalents. Il a dernièrement réitéré son appel aux chefs d’Etat et de gouvernement des pays du G20, qui doivent se réunir à Rome, le week-end d’Halloween – soit le 30-31 octobre.

>>> À lire aussi : Covid-19 : 4 millions de personnes de nouveau confinées

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.