Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : Des malades mutilés d’un oeil ? Cette terrible conséquence qui se répand

Publié par Romane TARDY le 11 Mai 2021 à 16:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Inde, le variant du Covid-19 fait des ravages. Les spécialistes ont aussi découvert un autre phénomène très inquiétant : la formation d’une infection dangereuse, la mucormycose, chez des personnes atteintes du virus. Ce champignon noir peut avoir de très lourdes conséquences comme une mutilation.

La suite après cette publicité
covid-19

>>> A lire aussi : Covid-19 : Le vaccin Pfizer est-il efficace contre les variants inquiétants ?

Covid-19 : Ce champignon mortel qui peut se developper

La suite après cette vidéo

Le variant indien inquiète de plus en plus. Dans le pays, il fait des ravages et il se propage progressivement dans le monde. Toutefois, un autre phénomène inquiète de plus en plus en Inde. Le Covid-19 a provoqué une infection rare et dangereuse chez certains patients. Ils sont touchés par la mucormycose. Cette infection est habituellement causée par l’exposition à la moisissure mucor que l’on trouve dans le sol, les plantes, les légumes en décomposition…

La suite après cette publicité

Elle peut affecter le sinus, le cerveau, les poumons et même la vue et donc mettre en danger la vie des personnes, particulièrement celles présentant des comorbidités importantes comme le diabète, le cancer, le VIH.

Des malades mutilés

Quel lien avec le Covid-19 ? Dr Akshay Nair, chirurgien ophtalmologiste basé à Mumbai, estime que la mucormycose pourrait être déclenchée par l’utilisation de stéroïdes, traitement pour les patients atteints de formes graves du virus. Si ce traitement permet de réduire l’inflammation des poumons notamment, il réduit également l’immunité et augmente le taux de sucre dans le sens.

La suite après cette publicité

Les spécialistes pensent que cette baisse d’immunité pourrait déclencher des cas de mucormycose. « Le diabète diminue les défenses immunitaires de l’organisme, le coronavirus l’exacerbe, puis les stéroïdes qui aident à combattre le Covid-19 agissent comme de l’huile sur le feu » , explique le Dr Nair.

Pour sauver des vies, certains médecins ont du procéder à des mutilations notamment de l’oeil. L’hôpital Sion de Mumbai, très fréquenté, a décelé 24 cas de ce type d’infection en deux mois. La plupart était des personnes diabétiques d’âge moyen qui ont été touchées par le champignon deux semaines après leur guérison du Covid-19. Cela a été dévastateur : 11 d’entre eux ont dû perdre un œil, 6 autres sont morts.

« Je vais lui enlever l’œil pour lui sauver la vie. C’est ainsi que fonctionne cette maladie« , avait dit le Dr Nai face à une patiente diabétique.

La suite après cette publicité
Source : BBC

>>> A lire aussi : Covid-19 et anti-inflammatoires : danger ? Peut-être pas…