Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin : Cette nouvelle surprenante qui vient de tomber

Publié par Romane TARDY le 14 Oct 2021 à 10:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la lutte contre le coronavirus, deux nouvelles armes sont en place en France. D’un côté, le pass sanitaire pour accéder à de nombreux espaces publics et de l’autre la troisième dose de vaccin. Toutefois, l’ensemble des Français n’a pas reçu le même vaccin initial, alors quelle est la meilleure combinaison ? Le résultat d’une récente étude est surprenant.

vaccin

>>> A lire aussi : Les variants de retour en force cet hiver ? Olivier Véran répond (vidéo)

Quelle seconde dose après une injection Johnson & Johnson ?

Ce mercredi à l’issue d’un conseil de défense, le gouvernement a annoncé qu’il allait proposer un texte de loi permettant le recours au pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022. Par ailleurs, Gabriel Attal a mis en garde contre un « risque de reprise épidémique non-négligeable » avec l’arrivée de l’hiver. Toutefois, la campagne vaccinale continue.

Si l’injection d’une troisième dose a commencé, un vaccin questionne en particulier. En effet, les vaccinés au Johnson & Johnson n’ont reçu qu’une dose, alors que certains vaccinés avec Pfizer en ont déjà reçu trois. Comment faut-il alors procéder, faut-il mélanger les vaccins ?

Une étude lancée aux Etats-Unis s’est penché sur le sujet. Financée par les Instituts nationaux de santé (NIH), elle a été menée sur 458 adultes vaccinés depuis au moins 12 semaines. Ils ont chacun reçu une première dose de l’un des trois vaccins disponibles aux États-Unis (Pfizer, Moderna ou Johnson & Johnson) puis ils ont été de nouveau divisés en trois groupes pour recevoir une dose de rappel. Les chercheurs ont ensuite analysé le niveau d’anticorps 15 jours après la dose de rappel.

Moderna, un vaccin très efficace

Le résultat est sans appel : une dose de rappel d’un vaccin à ARN messager est bien plus efficace surtout après une vaccination avec Johnson & Johnson. Alors que la seconde dose Johnson & Johnson ne multiplie que par 4 le niveau d’anticorps, il est multiplié par 35 avec une dose rappel de Pfizer. Le meilleur mélange serait en fait Johnson & Johnson avec Moderna avec une multiplication du niveau d’anticorps de 76. Le produit de Moderna semble très efficace. En effet, les personnes d’abord vaccinées avec Moderna avaient un taux plus élevé d’anticorps quelque soit le vaccin administré en rappel.

Cette étude donne des résultats encourageants mais elle a ses limites. En effet, le dosage de rappel de Moderna administré était le double de ce que le laboratoire envisage en réalité. De plus, l’efficacité des vaccins pourrait se réduire dans le temps, alors qu’ici les observations ont été faites seulement 15 jours après.

>>> A lire aussi : Covid-19 : Bientôt une nouvelle vague ? Ces départements qui inquiètent

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.