Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Sexo : Est-ce qu’avoir une panne fait de vous un mauvais coup ?

Publié par Romane TARDY le 17 Déc 2022 à 5:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La panne, ce trouble que craignent tous les hommes. Pourtant, ils sont très nombreux à y avoir déjà été sujets et ce n’est clairement pas une fin en soi, comme l’explique bien notre sexologue Diane Deswarte, que vous pouvez retrouver sur clubkamami.fr ou sur Instagram @clubkamami. Découvrez toute son analyse et ses conseils dans la vidéo ci-dessous.

À lire aussi : Sexo : Quelle est la durée moyenne d’un rapport sexuel ?

La panne, une angoisse masculine

Après le point G, on va s’intéresser à une autre problématique : la panne. Qu’est-ce qu’une « panne » dans la sexualité ? On appelle ainsi l’incapacité temporaire d’un homme à avoir une érection ou à la conserver. Ces troubles de l’érection ne sont pas si peu fréquents. En effet, notre sexologue Diane rapporte que « 200 millions d’hommes dans le monde » ont déjà subi une érection « moins rigide, intermittente ou absente » . Ces chiffres prouvent bien que « c’est normal » et que ça peut « arriver à tout le monde » .

Pourtant, il existe une véritable angoisse chez la gent masculine autour de la panne, notamment à cause du poids de la performance. Ceux qui y sont enclins ont ainsi l’impression d’être des « mauvais coups » alors qu’il n’en est rien. Au final, c’est se mettre la pression tout seul de voir les choses ainsi.

À lire aussi : Sexo : Les meilleures positions pour faire l’amour quand vous êtes pressés

La panne n’est pas une fin en soi

En effet, il existe plein d’autres pratiques qui vous permettront de donner du plaisir à votre partenaire ainsi que d’en recevoir, même en cas de panne. Alors pas la peine de tout arrêter et de rester bloquer là-dessus, ce serait dommage de gâcher ce moment d’intimité : « La pénétration n’est qu’une des pratiques que l’on peut faire durant un rapport sexuel » , rappelle Diane.

En effet, notre sexologue vous propose de passer plutôt par « les caresses, les baisers, les jeux avec les mains, avec la peau, avec la langue, les frottements, les massages, les aspirations, les sextoys » . Vous avez donc bien un large choix autre que la pénétration, le but est avant tout de prendre du plaisir ensemble.

Toutefois, si ces troubles sont récurrents, voire chronique, n’hésitez pas à consulter un sexologue qui pourra sûrement vous trouver une solution.

On retrouvera d’ailleurs bientôt Diane pour une autre question sexo et sinon rendez-vous sur clubkamami.fr et @clubkamami.

À lire aussi : Les sexologues se confient et dévoilent les 9 problèmes sexuels les plus courants rencontrés par leurs patients

0