Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Linky : le compteur d’Enedis au coeur d’une arnaque très coûteuse

Publié par Manon CAPELLE le 17 Mar 2021 à 12:42
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À Poitiers, des locataires d’une résidence dans le quartier de Beaulieu ont été victimes d’une arnaque. Certains habitants ont vu leur compteur Linky être résilié, puis un changement de fournisseur a été effectué sans leur autorisation. Une arnaque très coûteuse pour les victimes.

linky compteur arnaque

>>> À lire aussi : Linky : un ancien salarié d’EDF fait des révélations glaçantes

Le compteur Linky au coeur d’une arnaque

À Poitiers, une habitante du quartier Beaulieu a été victime d’une arnaque. À la fin du mois de février, la femme reçoit un courrier qui lui annonce que sa demande de résiliation a été acceptée. Seulement, elle n’a jamais demandé à résilier son compteur Linky. Après des heures au téléphone avec EDF, l’habitante déplore la facture téléphonique de cet appel.

Avec la résiliation et la facture de souscription, la retraitée constate déjà une facture d’une cinquantaine d’euros. Choquée face à cette arnaque, elle remarque que les frais peuvent s’élever jusqu’à une centaine d’euros.

La retraitée s’agace. Elle a été contrainte de se réabonner pour avoir à nouveau un accès à son compteur Linky. Alors, l’habitante s’est également demandée comment la résiliation avait pu avoir lieu ? L’armoire des compteurs Linky est accessible. Alors, il suffit d’afficher le numéro d’identification pour contacter EDF et lancer une procédure de résiliation.

>>> À lire aussi : Nouveau scandale avec compteur Linky : le compteur vert fait encore des dégâts !

Une fraude coûteuse

En plus de cette résiliation, les habitants ont été abonnés à un nouveau fournisseur d’électricité, prénommé Ohm Énergie. D’autant plus que des commerciaux se sont présentés à l’automne pour vendre des contrats d’électricité. Une locataire se souvient que son fils avait mis dehors ces commerciaux insistants.

La retraitée n’avait pas donné suite à cette visite. Pourtant, elle voit son compte débitée par Ohm Energie de 26 euros. Un montant qu’elle ne comprend pas, car elle n’a jamais souscrit un abonnement chez ce fournisseur. Autre élément surprenant : comment le fournisseur a eu les coordonnées bancaires de cette femme, sans qu’elle les ait données ? Un mystère pour l’habitante qui les a menacé de porter plainte.

Alors, la retraitée a demandé : « On aimerait bien aussi qu’un signalement soit fait par Ekidom pour alerter tout le monde. Ce n’est pas normal que des personnes viennent ainsi accéder aux compteurs électriques ». Depuis, Ohm Énergie ne s’est pas manifesté pour donner des explications.

>>> À lire aussi : Linky : la méthode très douteuse d’un installateur de compteur ne passe pas

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0