Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Jean Castex fait une grande annonce à laquelle personne ne s’attendait !

Publié par Justine le 26 Avr 2021 à 9:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis l’apparition des variants du Coronavirus dans de nombreux pays, il semble presque impossible d’en terminer avec cette pandémie. Conscient de devoir rassurer la population, Jean Castex vient d’annoncer une très bonne nouvelle lors d’un déplacement à l’aéroport de Roissy.

Coronavirus : un protocole pour lutter contre les variants

>>> À lire aussi : Covid-19: homme arrêté à Majorque après avoir contaminé volontairement 22 personnes

Un nouveau protocole pour lutter contre le Coronavirus

Cela fait plus d’un an que nous nous battons contre la pandémie de Coronavirus. Alors que les mauvaises nouvelles semblent s’enchaîner, Jean Castex vient de régler le problème des variants. En déplacement à l’aéroport de Roissy le dimanche 25 avril, le Premier Ministre en a profité pour évoquer la mise en oeuvre du nouveau protocole pour les voyageurs en provenance du Brésil, de l’Inde, de l’Afrique du Sud, de l’Argentine et du Chili.

Forcément, la question des variants provenant de ces pays à risque a été abordée. Quelques-uns résistent, semble-t-il, au vaccin, mais le Premier Ministre a été clair : « les variants (sud-Africain et brésilien) sont très peu nombreux et ont tendance à régresser ».

>>> À lire aussi : Variant indien : la terrible nouvelle annoncée pour la France

Les variants Covid-19 peu nombreux en France

Ces déclarations interviennent suite à l’apparition du premier cas du variant Indien du Coronavirus en Suisse. Le « passager est arrivé en Suisse après avoir transité par un aéroport européen » indique l’Office fédéral suisse de la Santé Publique. Une annonce qui force Jean Castex à rassurer la population : « Toutes les précautions sont prises », il poursuit : « nous avons engagé la bataille contre ces variants, qui sont une menace face à laquelle nous devons nous protéger ».

C’est pourquoi la France a mis en place un protocole qui oblige les voyageurs se soumettre à un test antigénique et se mettre en quarantaine pendant 10 jours. Il termine sa déclaration en soulignant que « les passagers sont pour l’essentiel des Françaises, des Français ou des résidents de l’Union européenne : nous devons aussi nous occuper de nos propres concitoyens dans des conditions de sécurité totalement garanties ».

>>> À lire aussi : Ce nouveau variant « double mutant » inquiète beaucoup

Source : Capital
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0