Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Météo : Le mois d’avril sera-t-il marqué par le retour du soleil ?

Publié par Gabrielle Nourry le 31 Mar 2023 à 9:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 29 mars, la France a fait face à un pic de chaleur exceptionnel. Ces températures printanières vont-elles durer ? Pour le début du mois d’avril, le temps devrait être instable malgré du soleil dans certains départements. On fait le point !

À lire aussi : Dérèglement climatique : D’ici 2050, Paris aura le même climat qu’une ville australienne

Un front instable s’installe sur l’Hexagone

Ce mercredi 29 mars, un flux venu du Sud-Ouest a adouci les températures sur l’ensemble du pays. Ainsi, le mercure a atteint les 30 degrés dans certaines villes. Un temps qui fait du bien au moral après plusieurs semaines sous les normales de saison.

Mais cet épisode de chaleur va-t-il durer ? Mauvaise nouvelle, un changement est à prévoir pour les derniers jours du mois de mars. En effet, dès ce jeudi 30 mars, des averses sont à prévoir avec quelques épisodes orageux localement. Une situation qui ne devrait pas s’améliorer.

Une perturbation va pénétrer via la Bretagne ce vendredi 31 mars entraînant un épisode pluvieux. Des rafales sont également à prévoir dans les deux tiers nord du pays, en raison d’une masse d’air venue de l’ouest. Les températures seront en baisse et varieront entre 25° et 10°.

meteo avril

À lire aussi : Réchauffement climatique : Quelles sont les régions où vous ne pourrez plus vivre d’ici 2050 ?

À quoi faut-il s’attendre pour le mois d’avril ?

Après ce pic de chaleur, quel temps fera-t-il au mois d’avril ? Le premier week-end d’avril n’annonce rien de bon. Un rafraichissement est attendu sur l’ensemble du pays. Des giboulées et des chutes de grésil, de la pluie gelée, sont même prévues par endroit.

Globalement, le temps devrait rester frais, mais ensoleillé avec des épisodes nuageux. Pour la suite du mois d’avril, le risque de gelées tardives plane. D’ici le 5 ou 6 avril, un coup de froid pourrait surprendre la France. Une hypothèse qui aurait des conséquences dramatiques sur l’agriculture.

Selon les dernières prévisions, le risque de gel s’annonce plus important sur le Nord et l’Est du pays. L’intensité de ce coup de froid reste pour l’heure incertain et se précisera dans les prochains jours.

À lire aussi : Ecologie : les Français devront tous avoir un bac à compost en 2024

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.