Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Vacances scolaires décalées ? Grand changement en perspective

Publié par La rédaction le 28 Nov 2023 à 14:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Attention, une réforme importante pourrait bientôt transformer l’organisation des vacances scolaires en France. Fini le casse-tête des zones A, B, et C ?

À lire aussi : Vacances scolaires 2023 – 2024 : comment parfaitement rentabiliser ses congés ?

Une nouvelle configuration des zones pour les vacances scolaires

Actuellement, la France est divisée en trois zones pour les vacances scolaires : Zone A, B, et C. Chaque zone a des dates de vacances distinctes pour réduire l’affluence pendant les périodes de congés.

Si pour les vacances de Noël qui arrivent, toute la France aura les mêmes dates, ce ne sera pas le cas pour les congés d’hiver. Pour la Zone A, ce sera du 17 février au 4 mars, tandis que la Zone B a ses congés du 24 février au 11 mars et la Zone C du 10 au 26 février.

Néanmoins, cette division actuelle des vacances scolaires en trois zones pourrait bientôt être réduite à deux, selon une proposition de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE).

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Cette initiative vise à harmoniser le rythme scolaire, en réponse aux inégalités actuelles où certains élèves ont des périodes de cours bien plus longues que d’autres. En effet, dans certaines régions, des élèves se retrouvent à attendre jusqu’à 11 semaines en hiver pour avoir du repos, alors que d’autres ont parfois tout juste cinq semaines d’école entre deux périodes de congés.

Les experts recommandent plutôt un équilibre de 7 semaines de cours pour 2 semaines de vacances.

vacances scolaires

À lire aussi : Noël : Où faire ses courses pour payer moins cher ?

Un projet qui divise

La question se pose ensuite de savoir comment organiser les semaines de vacances entre les deux potentielles zones. Certains souhaitent éviter le chevauchement des vacances pour réduire la surfréquentation touristique.

Pour d’autres, s’il n’y a pas de semaine de vacances en commun entre les zones, cela pourrait pénaliser les familles recomposées ne vivant pas au même endroit.

Les professionnels du tourisme craignent de leur côté que la réduction à deux zones raccourcisse la durée de la haute saison.

La durée des vacances scolaires est un sujet qui questionne de plus en plus. Emmanuel Macron avait notamment évoqué la possibilité de raccourcir les congés d’été.

À lire aussi : Bientôt l’uniforme pour vos enfants à l’école ? Gabriel Attal vous répond