Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Retard des travaux, problème de place : À 500 jours des JO, la cérémonie d’ouverture sème déjà la discorde

Publié par Mia le 14 Mar 2023 à 18:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Du 26 juillet au 11 août 2024, Paris accueillera les Jeux Olympiques entre ses murs. Une date historique qui arrive à grands pas. Il ne reste d’ailleurs que 500 jours aux organisateurs français pour tout préparer afin d’accueillir des athlètes et des supporters du monde entier.

Publicité

Seulement, il semble que tout ne soit pas encore prêt. Le 26 juillet 2024 à 20 h 24, une longue parade doit se dérouler sur la Seine en ouverture des JO de Paris 2024, mais les chantiers sont encore en cours à moins de deux ans du show. Et d’après de nombreux représentants, ces travaux pour l’ouverture des JO sont très loin d’être terminés.

À lire aussi : En plein entraînement pour les JO 2024, Clarisse Agbégnénour allaite son enfant en public et s’attire une tonne de réactions

J-500 avant les JO 2024 de Paris : la cérémonie d’ouverture toujours pas prête

Publicité

À l’occasion des JO de Paris 2024, la France avait prévu de mettre en place des taxis volants pour escorter les représentants des pays participants aux jeux. Mais, avec le retard qu’ont pris les organisateurs de l’événement, ils ne verront peut-être pas le jour. Même si Paris a bien travaillé sur sa communication ainsi que sur les étranges mascottes des Jeux Olympiques 2024, la capitale est loin d’avoir terminé les chantiers prévus pour cet événement historique.

J-500 et l’ouverture des JO n’est toujours pas prête en raison d’un retard considérable dans les travaux d’aménagement de la parade. Y compris en raison d’un manque d’organisation du personnel. Celle-ci doit avoir lieu sur la Seine, une parade qui s’annonce donc grandiose avec des bateaux, des lumières… Mais, pour le moment, rien de tout cela n’est en place.

« Tout le monde travaille et travaille énormément. Une cérémonie pareille n’a jamais eu lieu. Le défi est énorme. Mais on va y arriver, on sera prêt » , a assuré un haut fonctionnaire. Une promesse qui, on l’espère, sera tenue. Mais, le défi d’une parade nautique semble plus difficile à relever que prévu.

Publicité

Pour cause, la France a prévu quelque chose qui marquera les esprits : une centaine de bateaux chargés des délégations d’athlètes descendront la Seine. Ils iront du Pont d’Austerlitz jusqu’à la Tour Eiffel. Une parade sur la Seine qui s’étalera sur 6 km, sous les yeux de plus de 600 000 spectateurs sur place.

Imaginée par Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, cette parade aurait néanmoins un inconvénient majeur qui prête au doute, même 500 jours avant la date butoir.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
jo ceremonie ouverture

Un gros désaccord au sujet du nombre de spectateurs sur place

Publicité

En effet, pour l’instant, le nombre de spectateurs sur place demeure incertain. Darmanin avait évoqué 100 000 spectateurs payants sur les quais bas et 500 000 gratuits sur les quais hauts. Cela voudrait dire qu’il y aurait une billetterie, même pour les places gratuites, pour voir la parade en plus d’une billetterie pour les JO.

Une façon de réguler le nombre de places en physique. Mais, la mairie de Paris ne semble pas d’accord avec cette idée et elle voudrait privilégier un scénario sans billetterie. Néanmoins, cela ouvrirait l’accès aux quais à bien plus de personnes qu’escompté.

D’autant que dans un souci de sécurité, certains organisateurs pensent déjà à réduire le nombre de spectateurs physiques de la parade des JO de 600 000 à 400 000. Une autre questionnement est d’ailleurs en suspens : celle du nombre de personnes présentes dans l’espace public parisien durant la cérémonie d’ouverture des JO.

Publicité

D’après Pierre Rabadan, ce chiffre s’élèvera certainement à « plus d’un million » . Autant de personnes à contenir et à sécuriser, c’est aussi beaucoup plus de moyens humains à mettre en place pour Paris.

À lire aussi : Match face au Bayern : un des joueurs du PSG « torché en boîte » juste avant la rencontre ?

Publicité

Cérémonie des JO : une incertitude concernant les bateaux

Sans parler des bateaux prévus pour la cérémonie d’ouverture… Ces derniers font également l’objet de discussions à 500 jours des JO de Paris. « Il y a des interrogations sur le nombre de délégations qui refuseront de défiler ainsi que sur le nombre de celles qui accepteront d’être sur un même bateau » , explique un organisateur. Il pourrait y avoir trop de bateaux avec la flotte dédiée à la sécurité, d’après lui.

Pour les services de la préfecture de police de Paris, tous ces petits couacs sont surtout le reflet d’une inexpérience. Les organisateurs, mais aussi les personnes en charge de la mise en place de la sécurité n’ont « jamais encore travaillé sur des scénarios comme celui-là » . Dans ce cadre, il y aura donc une répétition fluviale impliquant entre 30 et 40 bateaux.

Publicité
jeux olympiques paris 2024 jo (2)

Un manque de personnel qualifié à 500 jours des JO ?

Il y aura aussi une mobilisation de « 35 000 policiers et gendarmes » pour l’événement, selon Gérald Darmanin. La France aura aussi besoin d’environ 25 000 agents de sécurité privée pour sécuriser les sites.

Cependant, il semble qu’il y ait moins de recrutements que prévu de ce côté-là. En février, seuls 3000 agents ont été embauchés. 1 800 étaient en formation. En plus d’un manque d’expérience, y aurait-il en plus un manque de personnel sur cette cérémonie d’ouverture des JO de Paris ? Il semblerait.

Publicité

À lire aussi : La sélectionneuse des Bleus, Corinne Diacre, est démise de ses fonctions

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN