Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Télé-réalité

« J’ai pris une arme » : Un candidat emblématique des Cht’is accusé d’avoir menacé son ex

Publié par FJ le 19 Nov 2021 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le monde de la télé-réalité est une nouvelle fois dans la tourmente. Et pour cause, un ancien candidat de télé-réalité aurait menacé son ancienne petite amie avec une arme selon les informations de Sud-Ouest dévoilées ce vendredi 19 novembre 2021. Il s’agit de Charles, candidat emblématique des Ch’tis à Mykonos.

>>> À lire aussi : TPMP : Illan clame son innocence après les accusations d’agressions sexuelles (vidéo)

La télé-réalité dans la tourmente

Depuis quelques jours maintenant, la télé-réalité fait tristement parler d’elle. Et pour cause, le candidat emblématique Illan est aujourd’hui accusé d’agressions sexuelles sur mineure. C’est la candidate Alix qui a dévoilé qu’une vidéo sur laquelle on voit ladite agression existait.

Mais si la télé-réalité fait une nouvelle fois parler d’elle, c’est toujours pour une triste raison. En effet, un candidat des Ch’tis à Mykonos fait polémique. Et pour cause, selon les informations de Sud-Ouest,Charles Vassal aurait menacé son ancienne petite amie avec une arme.

Les faits se seraient déroulés en novembre 2020 et il a été entendu par la justice lundi 15 novembre 2021.

>>> À lire aussi : Fusillade visant Maeva Ghennam : la maison de sa grand-mère criblée de balles

Il est jugé pour menace de mort avec une arme

Charles s’est confié sur cette terrible affaire et a donné sa version des faits lors de l’audience. « J’étais en soirée chez moi, on s’est disputé par messages au sujet de notre fille, de ses addictions. Je suis allé chez elle pour discuter. C’est monté dans les tours. J’ai pris une arme pour me protéger parce qu’elle a des dettes de stup, je ne savais pas sur qui j’allais tomber. Je ne suis pas quelqu’un de méchant«  .

Sarah a enlevé sa plainte mais l’audience a malgré tout été maintenu. Selon le procureur, il risque 6 mois de prison : « Le dossier est pauvre. Il n’y a aucun élément matériel ni intentionnel » .

>>> À lire aussi : « Il ne portait qu’un tee-shirt, il l’a attrapée par les cheveux, elle a dit ‘NON' » : dans TPMP, Alix Desmoineaux en larmes en racontant l’agression sexuelle qu’elle vient de révéler

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.