Une enseignante critiquée pour ses tenues jugées « trop sexy » prend la meilleure revanche qui soit face à ses détracteurs !

Retour dans les années 1950, les vieilles années où les femmes devaient l’obéissance à leurs maris. Les années où il était mal considéré de parler ou de se vêtir d’une certaine manière. Les années où finalement, les femmes n’étaient pas si libres de penser et d’agir comme elles auraient pu le faire. Mais force est de constater que plus de 60 ans plus tard, on vit encore quelques déboires similaires.

professeure
@triceyl

 

Et pour cause, une enseignante, Paris Monroe, s’est vue largement critiquée sur les réseaux sociaux à cause de ses tenues. La raison est simple, les tenues étaient jugées trop sexy et inappropriées. Ah oui, et il faut rajouter ceci : surtout pour une professeur d’école primaire qui enseigne à de jeunes enfants. Elle se fait même surnommer #teacherbae depuis (teacher = professeur / bae = petite-amie). Voilà. On vous laisse observer la photo qui est à l’origine de la polémique :

 

Votre article continue en page 2. Cliquez sur page suivante pour continuer.

 
Publié par Charlene le 19 Oct 2019
0