Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« S’il m’arrive quelque chose, c’est Mahfoud » : L’employeur de Sihem dévoile son dernier échange avec la jeune femme disparue

Publié par Elodie GD le 07 Fév 2023 à 19:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’affaire Sihem défraie la chronique depuis plus d’une semaine. Ce dimanche 5 février, Lounès, son employeur, s’est confié au sujet de la jeune femme dans l’émission Sept à Huit.

>> A lire aussi : Sihem : les causes du décès de la lycéenne révélées

La supposée relation de Sihem pointée du doigt

Trois jours après la découverte du corps de Sihem, 18 ans, les journalistes de Sept à Huit se sont entretenus avec l’employeur de la jeune femme. Lors de l’entretien, il est notamment revenu sur la supposée relation qu’elle aurait entretenue avec le suspect, Mahfoud H. Tout comme les proches de la victime, il soutient qu’elle n’a pas existé.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

« Ils disent qu’il y a eu une relation entre eux, c’est Mahfoud qui dit ça, mais complètement faux » , a-t-il affirmé. « Ça, je peux vous le garantir à 1 000% […] On était H24 ensemble. Quand je dis ‘on’, je prends l’équipe. On l’aurait vu de nos propres yeux » . La jeune femme travaillant en horaires décalées, il a assuré qu’elle ne rentrait jamais seule : « Il y avait toujours un collègue pour la ramener. On aurait vu quelque chose » , a conclu Lounès.

>> A lire aussi : Féminicide : une femme de 44 ans décède sous les coups de son mari

« S’il n’y a pas de nouvelles, donnez l’alerte à mon frère »

Pourtant, Mahfoud H. est formel : Sihem et lui entretenaient une relation amoureuse. Selon lui, le soir de sa disparition, elle serait partie à sa rencontre. Il y aurait ensuite eu une « dispute liée à la relation amoureuse » , comme le stipule le procureur de Nîmes, avant qu’il ne passe à l’acte.

« On aurait bien aimé savoir ce qu’elle est partie faire avec lui mais je ne saurais pas vous dire » , a déploré Lounès. L’employeur s’est d’ailleurs souvenu avoir reçu un coup de fil de la jeune femme aux alentours de minuit. « Elle m’a dit : ‘Il y a Mahfoud qui vient me chercher en voiture’. Et on n’a même pas eu le temps de discuter un peu plus longtemps » , a-t-il révélé. « Ça a coupé, j’ai reçu un SMS où elle m’a dit : ‘J’y vais, je monte dans la voiture. S’il m’arrive quelque chose, c’est Mahfoud. S’il n’y a pas de nouvelles, donnez l’alerte à mon frère » .

Autant d’indices qui laissent supposer que la jeune femme sentait qu’elle était en danger. Malgré sa volonté de lui venir en aide, Lounès n’a pas eu le temps de recevoir la localisation que Sihem avait promise de lui envoyer.

>> A lire aussi : « Se faire assassiner par un psychopathe » : Tibo InShape dérape sur le sujet des féminicides et scandalise les internautes