Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Booba bientôt auditionné au Sénat ? Ce que l’on sait de l’affaire des « influvoleurs »

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 14 Avr 2023 à 18:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que l’affaire des « influvoleurs » continue d’agiter les réseaux sociaux, le rappeur Booba pourrait être entendu au Sénat. Le principal concerné s’est exprimé sur cette rumeur.

Publicité

À lire aussi : « On crève la dalle » : une star de télé-réalité tacle Booba à cause de l’affaire des « influvoleurs »

Le combat contre ceux que Booba surnomme les « influvoleurs » est loin d’être achevé. Leurs pratiques commerciales trompeuses ont en effet fait de nombreuses victimes. À titre d’information, ils ont encouragé leurs abonnés à investir dans le trading en promettant des gains rapides et élevés. Ajoutez à cela, leurs placements de produits douteux. Ayant pris connaissance de la situation, le Duc de Boulogne a décidé de les dénoncer. Ces stars des réseaux sociaux, souvent issues du milieu de la télé-réalité, se sont ainsi retrouvées dans le viseur du gouvernement.

Bruno Le Maire a d’ailleurs tenu à saluer publiquement l’initiative du rappeur français exilé à Miami. Le ministre de l’Économie a ensuite soutenu la proposition de loi de régulation des influenceurs. Celle-ci a alors été votée à l’unanimité à l’Assemblée nationale. C’est désormais autour de la Chambre haute de l’étudier. À cette occasion, les sénateurs veulent apparemment auditionner l’artiste. Il n’est cependant pas emballé à l’idée de venir au Palais du Luxembourg.

Publicité
Booba bientôt auditionné au Sénat ? Ce que l’on sait de l’affaire des « influvoleurs »
© Capture d’écran Instagram – Booba

« Je ne cherche pas à faire de politique »

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Il ne fait aucun doute que les activités des influenceurs devraient être mieux encadrées par la loi. Selon les propos de Bruno Le Maire, ils doivent respecter les mêmes règles que les médias traditionnels. Magali Berdah, patronne controversée de Shauna Events, est la première à l’admettre. Auditionnée au Sénat dans le cadre de l’examen de cette proposition de loi, la papesse des stars de télé-réalité a en effet donné un avis bien tranché.

Publicité

Certains ne le savent peut-être pas, mais son agence représente bon nombre d’influenceurs impliqués dans cette sombre affaire. Face aux sénateurs, Magali Berdah a alors déclaré qu’il est important que les règles soient applicables à tous. Elle souhaite ainsi que le métier et l’activité dans ce secteur tant décrié soient mieux encadrés. Tout porte à croire qu’elle veut régler ce problème au plus vite face à la pression de ses adversaires, à l’exemple de Booba.

Par ailleurs, Public Sénat rapportait que l’interprète de Boulbi pourrait aussi être auditionné. Son point de vue doit en effet être pris en compte dans le cadre de l’examen de cette proposition de loi. Seulement voilà, l’ennemi juré des « influvoleurs » a décliné cette invitation. Il s’est montré ferme à ce sujet en s’exprimant sur Twitter.

À lire aussi : Marc Blata, Dylan Thiry : 88 victimes portent plainte contre des influenceurs pour « escroquerie en bande organisée »

Publicité

Booba contre Magali Berdah

Depuis le début de cette affaire des « influvoleurs », Magali Berdah a vécu un véritable calvaire. La fondatrice de Shauna Events a en effet fait les frais de cette guerre via réseaux sociaux interposés. Ainsi, elle n’a eu de cesse de dénoncer le cyberharcèlement de la part de B2O et de ses abonnés. Le célèbre rappeur exige désormais que les « influvoleurs » répondent de leurs actes frauduleux. Une fois la décision de la justice rendue, l’acharnement sur cette mère de famille devrait s’arrêter.

À lire aussi : « Rends l’argent » : après les influvoleurs, Booba s’attaque à Isabelle Balkany

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.