Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Carburants : Encore une mauvaise nouvelle pour les Français

Publié par Lucas Obin le 22 Nov 2022 à 20:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que les prix étaient redevenus raisonnables ces derniers mois, ceux-ci sont malheureusement en train de repartir à la hausse. En effet, quelques semaines après la pénurie de carburants qui a frappé la France entière, c’est une nouvelle augmentation des tarifs de l’essence et, notamment, du gazole, qui est en train de revenir mettre les Français en grande difficulté. Les 2 euros ont, d’ailleurs, été dépassés pour un simple litre de gazole…

>>> À lire aussi : Carburant : vous pouvez désormais mettre (légalement) de l’huile de friture dans votre réservoir !

Les carburants ne cessent de voir leurs prix grimper

Cette augmentation intervient quelques jours après la fin des ristournes permises par l’État sur les carburants. Et forcément, à la fin, ce sont encore une fois les Français qui trinquent… En effet, c’en est désormais terminé des aides accordées par l’État et Total pour venir permettre aux Français de ne pas être pris sous l’eau par le prix de l’essence ou du gazole.

Dorénavant, les prix à la pompe sont bien plus élevés et ont même augmenté d’environ dix centimes… depuis une semaine. Au total, les carburants sont à présent proches de dépasser les deux euros et, à certains endroits, cette étape a même d’ores et déjà été franchie. Mais pourquoi l’État a-t-il mis fin à une aide qui était forcément bénéfique à tous les Français ?

>>> À lire aussi : Essence : la mauvaise nouvelle qui vient de tomber

essence carburants prix

Vers de nouvelles aides

En réalité, l’État et Total n’ont pas réellement mis fin à leurs aides respectives. Ces dernières sont respectivement passées de 30 à 10 centimes, et de 20 à 10 centimes. On vous laisse donc imaginer à quoi ressembleraient les prix des carburants si aucune ristourne n’était accordée aux Français.

Pour l’heure, il faut ainsi se serrer de nouveau la ceinture et espérer qu’en 2023, l’État et les grands groupes pétroliers mettront de nouveau en place des aides qui permettront de soulager le quotidien des Français pour qui la voiture demeure toujours comme un moyen de locomotion des plus utilisés…

>>> À lire aussi : Voiture électrique : Lidl s’apprête à frapper très fort !

0