Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

La Russie met en garde Emmanuel Macron : ses propos n’ont pas du tout plu

Publié par Romane TARDY le 02 Fév 2023 à 10:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron a toujours affiché son soutien à l’Ukraine. Le président français fait livrer des armes au pays depuis le début du conflit. Une manœuvre qui ne passe toujours pas auprès de la Russie, encore plus après les récents propos du président à ce sujet.

Publicité

À lire aussi : Guerre en Ukraine : la menace nucléaire inquiète de plus en plus

Emmanuel Macron prêt à livrer des avions de combat à l’Ukraine ?

Cela fera bientôt un an que la Russie a envahi l’Ukraine. Ces tensions ont des répercussions sur le monde entier. La France, qui subit l’inflation, a décidé de soutenir coûte que coûte l’Ukraine et notamment par la livraison d’armes. Interrogé ce lundi sur d’éventuelles livraisons d’avions de chasse, Emmanuel Macron a répondu que de telles décisions devaient répondre à des « critères » précis. Il a notamment expliqué que cela ne devait pas être « escalatoire » et « pas de nature à toucher le sol russe » afin de ne pas envenimer le conflit.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité
emmanuel macron

L’Ukraine, qui a reçu des chars des États-Unis et de l’Allemagne, demande à présent des avions de combat. Si ces deux pays ont refusé, les déclarations d’Emmanuel Macron, qui a récemment reçu une mauvaise nouvelle, montre que la France n’exclut pas cette possibilité.

À lire aussi : Qui est Olena Zelenska, la première dame de l’Ukraine ?

Publicité

Des propos qui ne passent pas : la Russie met en garde

Ces propos ont indigné la Russie. La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova les a qualifiés « d’absurdes » : « Le président français est-il vraiment certain que des livraisons d’armes lourdes, d’avions au régime de Kiev ne mèneront pas à une escalade de la situation ? » . Elle s’est alors montrée très critique envers le président : « Je n’arrive pas à croire qu’il s’agit là de la logique d’un adulte » .

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a mis en garde tous les pays prêts à livrer des armes à la Russie : « S’agissant des livraisons d’armes (à l’Ukraine), on ne classe pas les pays selon la géographie. Nous disons que tous les pays qui livrent des armes doivent comprendre que nous considèrerons (ces armes) comme des cibles légitimes pour les forces armées russes » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

À l’approche des un an du conflit, les esprits s’échauffent. Kiev craint une nouvelle offensive forte du côté de la Russie autour de la date anniversaire du 24 février. Selon le ministre ukrainien de la Défense, Moscou aurait rassemblé de nombreux soldats et pourrait « essayer quelque chose » .

À lire aussi : La Russie prépare une arme très dangereuse, faut-il s’inquiéter ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.