Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Tu as pas honte de rire sur ça » : Jawad Bendaoud, le « logeur de Daesh » , publie une vidéo polémique

Publié par Elodie GD le 25 Août 2023 à 17:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Soucieux de faire parler lui, Jawad Bendaoud, plus connu comme « logeur de Daesh », s’est lancé dans une mise en scène qui a fait le tour des réseaux sociaux.

Publicité

À lire aussi : Scène surréaliste : Jawad Bendaoud (le logeur de Daesh) se filme avec ses « fans »… la polémique enfle !

Jawad Bendaoud, le logeur de Daesh fait le buzz

Jawad Bendaoud, celui que l’on surnomme le « logeur de Daesh », a récemment fait un live TikTok. Live dans lequel il a reproduit la scène de son arrestation suite aux attentats du 13 novembre 2015.

Publicité

Si certains ont apprécié le jeu d’acteur, d’autres en revanche n’ont pas hésité à condamner le détachement du jeune homme.

Publicité

Ainsi, on a pu voir passer des commentaires tels que : « En plus le bougre il s’en vante » , ou encore « Tu as pas honte de rire sur ça » , « Vous avez bientôt 40 piges et vous gu**lez dehors à 5 h 30 du mat en live sur tiktok » .

Autant de réactions qui en disent long sur le crédit qu’accordent les internautes à Jawad Bendaoud.

Publicité
Jawad Bendaoud

À lire aussi : Attentats du 13 novembre : Cette phrase choc de Salah Abdeslam pour se justifier

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Quatre ans de prison et versement de dommages et intérêts

Publicité

Pour rappel, Jawad Bendaoud a été reconnu coupable d’avoir fourni un appartement à deux djihadistes le 13 novembre 2015. Parmi eux, le chef opérationnel des attaques, Adelhamid Abaaoud.

En 2019, l’homme a été condamné quatre ans de prison pour son implication dans les attentats. Il a également été condamné à verser des dommages et intérêts aux victimes du 13-Novembre, ainsi qu’à leurs proches.

À lire aussi : Zazie, témoin des attentats du 13 Novembre avec sa fille : ses rares confidences sur le traumatisme subi

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.